L’heure de la reprise


Un truc de mecs

Dans les clubs, c’est l’heure de la reprise.

Les bécanes quittent le garage. Les mecs avec.

Car le vélo est avant tout un truc de mec!

On n’a pas rajeuni, c’est sûr.

Chaque nouvelle année est l’occasion de le vérifier.

Mais sous nos casques et nos cagoules, ça ne se voit pas.

Au fond de nous-mêmes, on sent bien que la formule du « rouler en groupe » n’attire plus les foules.

Chaque année, les effectifs rapetissent; alors on s’étonne presque d’être encore parmi les actifs!

Si le cyclotourisme de club ne motive plus, force est de reconnaître qu’année après année, les plus anciens partent, faute de ressources physiques. Au total, on est donc de moins en moins nombreux pour une pratique du vélo sur route.

Et le VTT?

Pour beaucoup, il est déjà trop tard pour se mettre à une discipline nouvelle comme le VTT. La peur de tomber? certes, mais aussi l’investissement matériel qui n’est pas donné.

J’ai mal là…et là…et puis là aussi!

Dans les pelotons de reprise, c’est souvent le palais des pleurs et des grincements de dents.

On connait tous des malades imaginaires, des douillets qui cohabitent avec des gros durs…

Les petites douleurs de l’année écoulée réapparaissent, elles étaient simplement endormies.

On espérait secrètement qu’elles se feraient oublier…non! elles sont toujours là.

Mais c’est un mal nécessaire, on est contents de retrouver Pierre, Paul et les autres.

C’est l’essentiel.

Moi, j’ai choisi de ne pas arrêter le vélo: j’ai trop peur qu’il me quitte.

C’est comme une épouse avec laquelle on manquerait d’attention (je ne sais pas si elle apprécierait la comparaison de son macho de cycliste).

Aujourd’hui j’ai passé mes 1000 kilomètres, cahin-caha.

En variant les usages, route, VTT, VTC, j’arrive à totaliser 400, 455 et 150km, ce qui me suffit amplement à flatter mon orgueil de cycliste sur le déclin.

Pourtant, ne pas croire que le vélo conserve comme sait si bien le dire le corps médical: les cyclistes souffrent de toutes sortes de pathologies comme les autres. Les autres?…Oui, ceux qui ne font rien.

Il ne se passe pas une semaine sans que j’entende dire qu’untel a reçu un stent cardiaque, que tel autre à une tendinite au talon d’Achille, …sans parler de ceux qui souffrent de maladies encore plus insidieuses.

On comprendra donc que pouvoir deviser en route, échanger sur les projets de l’année, prévoir des achats groupés de fournitures cyclistes,…c’est l’occasion de se changer les idées et de positiver comme on dit dans la novlangue.Alors on trace un circuit plat qui nous mettra en confiance pour aborder la reprise de la saison cyclotouristique.

J’avise deux cyclos qui débouchent au carrefour.

Je leur emboite le pas.

C’est la première sortie de l’année pour eux aussi.

Alors on va mouliner, sans forcer.

L’essentiel, c’est d’abord de jauger l’autre:

  • « vous faites combien à l’année?… »
  • « 7, 8000… »
  • « bon, ça devrait aller… »

Quand on rejoint des compères, l’erreur à ne pas commettre, c’est de se mettre devant et de tirer comme un cheval de trait.

Cela fait très mauvais genre…mieux vaut observer de l’arrière comment se déroule l’avancée.

Le fort vent du nord ne nous met pas en confiance.

Si le nouveau n’apporte pas sa contribution, c’est aussi mal perçu; c’est le dilemme.

Je tente quelques relais pour montrer ma bonne volonté.

p2270001

A la maison de la nature d’Hirtzfelden, on prendra Fessenheim

A Fessenheim, il est déjà temps de virer au sud.

Après ce premier galop d’essai, chacun rentrera sagement chez lui.

A 16 heures, les vélos sont à l’étable et les cyclistes devant la télé.

Et vous, quel type de cycliste êtes-vous?

Publicités

4 réflexions sur “L’heure de la reprise

  1. un truc de mecs !!! faudrait pas oublier les nanas Maxou !! quelques unes des Audax ont bien roulés cet après midi pour reprendre la saison 2016 !!!! il faisait frisquet mais les jambes tournaient bien !!!

  2. La reprise ? … c’est trop dur de reprendre : les jambes, le souffle, le postérieur, rien ne suit.
    Alors, comme toi Maxou , je préfère ne pas arrêter… pour ne pas avoir à reprendre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s