Un clic pour un couac


Auto-Complain from Florian Born on Vimeo.

C’est en Allemagne qui n’est pas réputée pour son réseau routier dégradé qu’un cycliste a développé une appli. qui marque les imperfections de voirie.
Marquer la chaussée, pourquoi pas!

Les trous sont souvent formation de longue durée

En France, on préfère signaler les trous plutôt que de les reboucher. Les trous sont souvent en formation de longue durée

Mais à quoi ça sert si personne n’intervient derrière?
Si ça ne sert à rien vu l’état des finances publiques, ça fait du bien au cycliste qui les signale et qui peut toujours espérer voir un jour une amélioration.
Je reste toujours médusé de voir l’incompétence des corps de métier qui font des tranchées partout sans se préoccuper des revêtements.
Il est vrai que depuis qu’on a supprimé les contrôleurs de travaux, chaque chef de chantier fait comme il veut et est libre de ne pas respecter les prescriptions en vigueur.
J’ai cependant trouvé une municipalité qui fait des efforts de communication, c’est à Saint-Dizier (Haute-Marne)
L’application développée par la ville s’appelle « un clic pour un couac » et permet de transmettre à la mairie une photo géolocalisée des anomalies constatées sur l’espace public : trou dans la voirie, lampadaire défectueux, etc.

Publicités

Une réflexion sur “Un clic pour un couac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s