Cyclo-trailer, l’équipement


L’amateur de raid à vélo embarque le minimum de choses

Voyager avec son temps, je ne suis pas contre.

Mais l’équipement du cyclo-trailer moderne me laisse songeur…

C’est en lisant l’article consacré à la Transcontinental Race dans le magazine 200 que j’ai trouvé cette photo du vélo d’Alain Puiseux et son équipement.

Outre le cycle à mi-chemin entre le vélo de course et le vélo tous chemins avec des pneus de 28, ici un Vagabonde, il y a aussi

  • les bagages compact et d’une forme élaborée et fuselée contenant notamment tente et matelas
  • la production d’énergie électrique avec dynamo SON pour la navigation GPS et l’éclairage et le tracker
  • les prolongateurs de guidon qui procurent un gain aérodynamique énorme sur le plat selon l’auteur

Il s’agit d’aller vite du point A au point B.

Cette forme de vélo ne s’embarrasse pas des chemins qui sentent la violette, ni des circuits touristiques.

C’est normal, puisque c’est la règle du jeu.

On ne peut qu’être admiratif devant les performances de ces conquérants des temps modernes.

Je n’ai qu’une micro expérience du vélo à sacoche avec mon ami Prosper.

Notre matériel suffisait amplement sans miser sur l’aérodynamisme

Je m’en contenterai la prochaine fois. Au moins le temps d’amortir mon matériel qui repose dans l’armoire attendant les temps meilleurs.

A propos de Strava…

A propos de Strava dont j’entends souvent parler sans rien y connaître, voici ce que je lis…

A propos des parcours tracés par Strava, l’auteur ne décolère pas: Ma trace m’envoyait buter contre une voie TGV. La ligne Paris-Lyon date des années 80. Le passage à niveau a été démonté il y a trente ans…Strava m’envoyait dans le décor sur une route que je n’ai jamais trouvée…Strava m’envoyait visiter plusieurs cours de fermes…

Strava est un réseau social basé sur internet et GPS pour les athlètes comme les cyclistes et les joggers, aussi appelé GPS-sports-tracking-app. Le réseau est géré à partir une entreprise éponyme basée à San Francisco.

Je n’en tire pas de conclusion pour autant.

Simplement, il faut que les cartographies informatiques soient à jour et ce n’est pas toujours le cas. Ce qui est fâcheux pour un coursier l’est moins moins pour un touriste. Après reste la question des algorythmes de traçage employés par les traceurs d’itinéraires, c’est un autre problème.

 

Publicités

Une réflexion sur “Cyclo-trailer, l’équipement

  1. On remarque qu’A.Puiseux ne sacrifie pas tout au poids puisqu’il a fait le choix d’une selle « Gilles Berthoud », selle à l’ancienne, lourde mais probablement très confortable. Le genre de selle que j’aimerais bien essayer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s