Les potins du lundi


Avant d’implanter votre abri à vélos, avez-vous payé la taxe d’aménagement?

La France rebelle.

La France profonde va t-elle se rebeller comme aux États-Unis?

Après l’élection américaine nombre de commentateurs et de politiciens vont être sur leurs gardes.

 

Les sans-dents vont-ils se rebeller?

Les sans-dents vont-ils se rebeller?

Ceux qu’ici on a nommés les « sans dents » vont-ils défier le dogme de la pensée unique lors des prochaines élections?

Aux Etats-Unis, c’est une majorité silencieuse de petits blancs qui a fait élire Trump.

Pas seulement. Il y a eu aussi des latinos et des femmes, pourtant vilipendés et injuriés par le candidat républicain.

Trump est milliardaire mais il a très bien réussi à rallier les exclus du système à sa cause.

C’est un peu comme ces otages qui développent de l’empathie pour leur geôlier dans le syndrome de Stockholm.

C’est ce même phénomène qui risque de se produire en France si les politiques ne prennent pas en compte toute cette France périphérique qui est laissée pour compte.

La tâche ne va pas être facile pour récupérer en quelques mois tous les déçus.

Sarkozy est déjà à la tâche, lui qui dénonce aujourd’hui la pensée unique qu’il n’a cessé de promouvoir.

On avait déjà les déçus du socialisme sous Mitterrand, puis les déçus de Sarkozy, puis les déçus de Hollande qui a berné tout son monde.

Mais la déception est encore plus profonde chez ceux qui ont cru à l’Europe et qui voient, impuissants, s’effondrer un à un leurs pouvoirs à décider d’eux-mêmes face à un mondialisme qui bouscule les règles sociales et les acquis.

Le Brexit en est l’illustration chez nos voisins anglais.

On peut donc s’attendre d’ici les prochaines élections à la montée des mécontentements tous azimuts.

On commence à en voir la traduction chez les policiers et dans la santé.

Les policiers sont surpris que leur autorité ne soit plus reconnue à la simple vue de l’uniforme puisque les attaquer traitreusement est devenu une banalité chez les voyous.

Les médecins ont tiré les leçons de leur déclassement: terminées les gardes aux urgences payées au lance-pierre. A l’hôpital de Thann (Haut-Rhin) on a du fermer les Urgences, quatre urgentistes sur cinq ont plié bagages.

La France des corporatismes n’est pas morte et elle est capable de le faire savoir.

Ce qui pourrait être plus grave, c’est une explosion sociale généralisée de tous ces mécontentements réunis.

Mais rien ne se passe comme on est en droit de l’espérer, les majorités qui nous gouvernent, de droite puis de gauche, continuent sur leur lancée et font comme si elles n’entendaient pas sourdre la rumeur d’en bas; l’économie mondialisée est toujours la seule à pouvoir nous sortir de l’ornière selon eux.

Des exemples du mécontentement?

Tiens, en voici un: figurez vous que l’État imagine taxer les propriétaires de leur logement au motif…qu’ils ne paient pas de loyer!

Je n’invente rien, c’est ici…

La France jouit d’une situation exceptionnelle en Europe puisqu’elle cumule [déjà] taxe foncière plus taxe d’habitation. Le montant cumulé des deux taxes peut atteindre trois à quatre mois de loyers pour certains contribuables (wiki)

Mais pour l’État, ce n’est pas encore assez.

Ainsi les économies d’une vie de labeur serait donc fiscalisées chaque année pour vous punir d’avoir épargné pendant que d’autres jouaient les cigales.

J’ai découvert incidemment une autre belle invention votée en catimini.

Les jardiniers la connaissent sous le nom de taxe jardin.

De quoi s’agit-il?

Tout bungalow pour ranger ses outils de jardins ou son vélo est soumis à une taxe d’aménagement.

Dans certains cas la taxe atteint plusieurs centaines d’euros et viendra doubler le prix de l’abri.

Après notre porte-monnaie, passons à la mesure liberticide qui fait débat, la mise en fichier de tous les Français via leur carte d’identité.

Ce sera le fichier des gens honnêtes

L’ombre de Big Brother nous guette à travers nos cartes d’identité

Décision prise « en douce, un dimanche de Toussaint, en pensant que ça passerait ni vu ni connu »

Clandestins sans papiers dormez sur vos deux oreilles, vous ne risquez pas de mesure infamante.

Ce fichier s’appelle le TES pour titres électroniques sécurisés. (lire l’article du Monde. fr)

Que contient votre carte d’identité?à lire ici

Contrairement aux idées reçues, la carte d’identité n’est pas obligatoire même si ne pas la posséder peut compliquer votre situation.

Certains pays comme l’Angleterre n’en possède pas.

J’en connais qui objecteront que Google en sait beaucoup plus sur vous que l’État. Oui, mais Google, on n’est pas obligé d’utiliser son moteur de recherche, on peut très bien utiliser Qwant à la place.

De toutes façons le fichage des gens par les États, on sait comment ça commence mais on sait aussi comment ça peut finir sous les régimes de dictature ou fasciste.

Dans l’ombre, ceux qui exultent sont tous ces petits réactionnaires en puissance qui rêvent en Europe de voir leur jour arriver à l’exemple de Trump en Amérique. La Pologne, la Hongrie ont en déjà pris le chemin.

On n’en est pas loin vu l’autisme de ceux qui ne nous entendent pas.

Pour finir sur une note de gaité, je ne résiste pas à vous citer François-Paul Savalli qui dans Marianne cette semaine s’insurge de la simplification envisagée de notre orthographe.

Ainsi s’apprêterait-on à écrire non plus analphabète (composé du préfixe an, des racines grecques alpha et bêta) mais tout simplement analfabète qui traduit étymologiquement signifiera, selon lui, con (anal) + note de musique (fa)+ bète (personne un peu sotte) autrement dit con qui fait de la musique avec son trou de balle conclut-il.

 

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Les potins du lundi

  1. Votre exemple du syndrome de Stockholm est fort mal choisi puisque souffrir de ce syndrome c’est justement – par analogie – reconduire toujours et encore les mêmes au pouvoir, ceux à qui on doit la situation peu enviable dans laquelle on se trouve. Amener au pouvoir un souffle nouveau, c’est au contraire se libérer du syndrome de Stockholm !
    Quant aux impôts et taxes en tout genre (dont la scandaleuse taxe d’aménagement dont j’ai été victime – 638 € !), n’est-ce pas vous qui me demandiez s’il y avait encore une Gauche en France ? Eh bien elle est là, plus vivante, vorace et liberticide que jamais !

      • Je sais pertinemment que cette taxe d’aménagement ne date pas du calamiteux Hollande mais de l’époque du calamiteux Sarkozy. Ne vous disais-je pas par ailleurs qu’il n’y a pas de Droite dans mon pauvre pays ? Il y a juste un système confiscatoire socialiste. C’est la Gauche qui gouverne en France, elle gouverne même les esprits (il suffit de voir les scandaleuses prises de positions dans des élections à l’étranger !). Et cette Gauche est parfois incarnée par des hommes qui se disent abusivement « de Droite » mais qui n’en sont pas moins de Gauche…

    • Il y a un malentendu, je rapporte ici le courrier d’un lecteur paru dans l’hebdomadaire Marianne.
      Je ne sais pas qui est Monsieur Savalli et ne cherche d’ailleurs pas à le savoir.
      Je faisais juste miroiter à mes lecteurs le danger qu’il y a à déformer la langue française et comment sa simplification risque d’être préjudiciable en produisant un infâme brouillamini lexical.
      Manifestement le site renouvo cité dans votre commentaire s’applique à détruire la langue française.

  2. Réforme de l’orthographe ! Dans quel canard peut-on lire ça ? Un obscur canard local ? Nopn, dans Marianne (elle doit être rouge de honte la pauvrette)…Le rédacteur n’a jamais regardé la réformette de l’orthographe (qui remonte à 1990, faut se réveiller)… Il n’y a jamais eu d’obligation d’une part, et les ph ne seront pas remplacés par des f, sauf dans nénufar qui reprend son orthographe originale venue du persan qui ne connaissait as de ph… Rappelons que téléphérique prend un ph inadéquat puis que formé de télé (loin en grec) et de fero (latin) je porte ; c’est déjà un pataquès comme mot, puisqu’il devrait s’appeler téléphorique ( φορα, phora, « action de porter », expliquant la transformation du « f » en « ph »)… Alors l’étymologie comme gardienne de l’orthographe, bof… Du coup François-Paul, savalli pas le coup de produire un billet aussi peu désinformé ! Et encore, les gardiens de l’étymologie comme ce triste sire, devraient proposer de reprendre certaines orthographes malencontreuses : ainsi, on pourrait manger du formage (de la forme qui sert à former le caillé) et non du fromage… Mais on ne va pas en faire un, pas plus qu’une montaigne (eh oui, on écrivait le son « gn » « ign » et Michel de Montaigne se prononçait « montagne »)… Bref, paraitre cultivé, c’est un nouvel avatar du paraitre, de l’image… Encore faudrait-il l’être, et pas seulement le paraitre…
    En lien, l document de référence que l’on pourra envoyer à M. Savalli pour qu’il se rende bine compte qu’on n’a pas changé l’ortografe…
    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s