Frohnholz


Oberentzen, soleil couchant

Le lieu-dit Frohnholz est un champ de tir dans la forêt au sud de Colmar.

Je le longe en poursuivant vers le nord.

Au kilomètre 30, la Lauch devient la Thur!

Je cherche à approfondir ce changement de dénomination en consultant la carte…

En fait, là où la rivière est canalisée à l’entrée de Colmar, la Vieille Thur se jette dans la Lauch…et devient la Thur peu de temps avant de se jeter dans l’Ill à Horbourg-Wihr.

En vérité la Thur, « la jeune », se jette dans l’Ill à Ensisheim.

Nos cours d’eau fluctuent au fil des siècles.

C’était mon pari du jour de tenter de rallier Colmar rien que par les chemins.

Un pari où il n’y avait rien à gagner, ni à perdre.

Au départ, je n’étais pas sûr de boucler ce parcours. Dès Réguisheim, je flemmardais le long de l’Ill

J’ai tiré des bords à travers champs sans protection face à ce vent du nord frais.

Un rare tracé forestier sans chasse

Un rare tracé forestier sans chasse

Quand je pouvais me protéger dans quelques rares forêts, les chasseurs étaient là.

Inutile de jouer au gibier (de potence)!

Attention à tenir vos chiens, un chien qui chasse malgré vous et vous voila chasseur sans permis!

Je n'insiste pas. Les hommes en rouge du haut de leurs miradors me guettent

Je n’insiste pas. Les hommes en rouge du haut de leurs miradors me guettent

Je longeais les lisières.

A défaut de forêt, je longe les lisières

A défaut de forêt, je longe les lisières

Brutalement, un bâton m'arrête. Il vient se loger entre les plateaux et la roue. Pas de casse.

Brutalement, un bâton m’arrête. Il vient se loger entre les plateaux et la roue. Pas de casse.

Je n'ai pas beaucoup d'images à me mettre sous la dent

Je n’ai pas beaucoup d’images à me mettre sous la dent

Après le Frohnholz, parcours avec handicap

Après le Frohnholz, parcours avec handicap

Quand j’aborde les étangs de la Thur, il est temps de faire demi-tour.

Etangs de la Thur, association de pêche la Truite de Colmar (1880)

Etangs de la Thur, association de pêche la Truite de Colmar (1880)

Au km 30, j’entame un virage vers l’est, une jolie voie verte qui mène à Sundhoffen en passant sous l’autoroute.

Tiens trois voitures sur la voie verte!

A nouveau les champs à perte de vue

Puis je rejoins l’Ill à Logelheim en contournant les champs labourés.

Un tracteur termine son dernier sillon, la roulette-guide prend appui sur le chemin.

Tiens un VTT qui passe à coté de mon tracteur!

Dans cette immensité sans âme, les tractoristes doivent trouver le temps long et monotone.

Il n’y a plus qu’à rentrer en longeant la rive.

Logelheim a vécu une catastrophe en 1983.

Une stèle rappelle que la digue de la Thur en crue s’est rompue et que les 400 habitants durent être évacués.

stèle rappelant la rupture de la digue le 10 avril 1983 à Logelheim

stèle rappelant la rupture de la digue le 10 avril 1983 à Logelheim

14 km de chemin sur digue à parcourir de Logelheim à Meyenheim

14 km de chemin sur digue à parcourir de Logelheim à Meyenheim

voir la trace GPS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s