Jour : 3 février 2017

Hissé haut

On peut en rigoler.

Monter à Osenbach, puis gravir le Bannstein sont des banalités cyclistes ici-bas qui ne méritent pas de fanfaronner.

Dans cette courbe en dévers, je me demande néanmoins si je vais voir -enfin- le bout de la pente légère.

Cet exercice est pour moi un test de début d’année que j’aborde toujours avec anxiété. Poursuivre la lecture de « Hissé haut »

Publicités