Hécatombe chez les cyclistes


Des rumeurs pas toujours vérifiées font état d’une recrudescence d’accidents chez les cyclistes.

On n’a pas les chiffres en main pour en juger.

Mais les accidents, eux, sont bien là.

On en rapporte autour de nous.

Des chutes, oui!

Il y en a toujours eu.

Mais là où le phénomène inquiète, ce sont les collisions avec des voitures.

Dans mon club des Cent Cols, on déplore récemment le décès de Guy Bodoin fauché par un véhicule (article de presse).

Son épouse a tenu à préciser la relation des faits par l’article et rétablir la vérité (qui) n’est pas l’exact compte-rendu de ce qu’il s’est réellement passé.

L’accident n’a pas eu lieu lors d’un dépassement, la voiture est arrivée sur la roue arrière du vélo de Guy qui circulait sur un accotement cycliste : il a été violemment projeté sur le capot de la voiture et sa tête a heurté le parebrise… On parle d’une route roulant à 90, son casque n’a hélas pas servi à grand-chose. Le trauma crânien était à ce moment-là et pas quand il a ensuite été projeté à plusieurs mètres du point d’impact. Ça été tout de suite fini, bien que les secours et le personnel de la Salpêtrière aient fait repartir plusieurs fois son cœur…

Je ne le connaissais pas mais il était très apprécié pour ses qualités sportives et humaines et grand cycliste.

D’autres accidents sont plus médiatisés, comme celui d’Anaïs Chevalier renversée le 24 mai mais sauve ou David Cimolai de la FDJ.

En cause, le comportement des automobilistes!

Un vélo? ça passe ou ça casse, c’est un peu le raisonnement des conducteurs irascibles pour qui la vie humaine ne vaut pas cher.

lire l’article du Parisien

Alors les cyclistes lancent un appel au rassemblement le 17 juin place de la Bastille (à Paris) a aussi été lancé, ce lundi, par le mouvement « Mon vélo est une vie. » Il est piloté par Teodoro Bartuccio, directeur sportif du Vélo Club du Bourget (Seine-Saint-Denis), et Niels Brouzes, ancien coureur professionnel. 

Ils lancent aussi une pétition ici à remettre à la ministre Laura Flessel

Ce n’est pas la première fois que je constate l’agressivité grandissante du monde automobile vis à vis des cyclistes et la montée de comportements violents.

Inutile de faire les fanfarons sur la route et d’attendre d’être fauché vu la mansuétude des pouvoirs publics à l’égard de la délinquance routière. D’ailleurs les forces de l’ordre sont mobilisées ailleurs avec le plan Vigipirate et l’État d’Urgence.

Personnellement, j’ai choisi de mettre ma pratique routière du vélo entre parenthèses car je sais que ce combat est celui du pot de fer contre le pot de terre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s