Les potins du lundi


brhawkeye

Brownie Flash 6×6 de Kodak de 1950 à 1961. C’est avec ce petit cube que j’ai commencé la photo pendant mon adolescence. Un appareil bas de gamme mais avec des négatifs 6×6 qui apportaient de la précision à l’image (noir et blanc bien entendu). On tournait la molette pour présenter le numéro suivant de photo. Gare à celui qui oubliait de le faire!

Ouvrez les vannes!

Ça déborde.

Je ne sais plus quoi faire de mes photos.

Depuis que le numérique a pris le pas sur l’argentique, on mitraille à tout-va.

Heureusement le mauvais temps va me permettre de faire de l’ordre dans ce maquis qu’est devenu le stockage des instantanés pris ça et là lors de mes randonnées cyclistes.

5000 photos

L’hébergeur Hiboox attend fin août chaque année, depuis 2009, pour m’envoyer sa facture.

26 euros pour conserver un amoncellement de 5000 clichés qu’il conserve au chaud ou au frais, je ne sais pas. L’hébergeur de photos, c’est l’équivalent de la boite à chaussures où l’on enfermait nos vieilles photos jaunies. En plus moderne.

Ceux qui se sont lancés dans le job du stockage numérique ont eu du flair car toute la planète s’est mise à la photo pas chère.

Cette nuit dernière, j’ai fait le ménage.

sc08336_b0a.jpg

Hundsrück 23 avril 2009, photo conservée

Une cure d’amaigrissement était nécessaire; page après page, j’ai taillé dans le vif pour aboutir à ne garder que 2500 photos.

Une réduction de 50% dans cet héritage embarrassant que la postérité sera incapable d’exploiter.

Après moi, le déluge!

On ne sait pas ce que vont devenir ces milliards de milliards d’octets conservés sur la planète…ni si l’intégrité des pixels de nos photos sera supérieure à la photochimie de l’argentique.

Le géant Google

Le géant Google est arrivé entre-temps et les hébergeurs font grise mine car Google vous stocke 15 Gigabits gratuitement.

Google investit dans les pays froids comme la Finlande pour protéger au mieux ses serveurs/hébergeurs du réchauffement climatique

b_1_q_0_p_0.jpg

Monsieur Google, dans la série vélomaxou, je voudrais ma photo de la grimpée du Hilsen (Alsace) du 28 mai 2009…

Je m’y suis engouffré comme beaucoup d’autres…et Google ne s’est pas privé d’aller chercher tous ce qui traînait au fond de mon disque dur. Résultat: j’ai aussi presque 10 Gigas de photos chez ce mastodonte qui contrôle toute la planète avec le quartet GAFA (Google-Apple-Facebook-Amazon)

Aux  9,5GB que me garde Google, je vais y ajouter mes 2500 photos (3.6GB) récupérées chez mon premier hébergeur.

En priant que Google ne change pas sa règle du jeu!

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Les potins du lundi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s