Le téléphone pleure


P1020013.jpg

Il n’y a plus d’abonné au numéro demandé.

A présent dans cette cabine France Télécom, on se parle à soi-même.

Cette mini-bibliothèque remplacera avantageusement le bottin.

A la place du téléphone rose, il faut se contenter de roman à l’eau de rose.

Les jours de pluie, le cycliste trouvera dans cet asile de fortune de quoi s’abriter et lire.

Un vrai plus!

C’est à Bourbach-le-Haut.

Reste une inconnue, la frénésie bouquinière sera t-elle au rendez-vous?

Publicités

Une réflexion sur “Le téléphone pleure

  1. J’adore ce genre d’initiatives propres à une société civilisée. Malheureusement il n’y a plus que dans les villages – retirés ! – qu’on peut encore en prendre sans craindre le vandalisme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s