ZAD vainqueur au poing


travel
L’explosion du trafic aérien est du à 90% aux vols low-cost

La zone de Notre Dame des Landes a été défendue.

Il n’y aura pas de deuxième aéroport à Nantes.

C’est tant mieux.

Après la hausse du coût du gasoil, voici un coup de frein aux aéroports de complaisance.

Ce gouvernement ne cesse pas de me surprendre.

Derrière cet aéroport de Nantes, il y avait gros à jouer pour les lobbys du gaspillage.

Une surenchère en faveur du transport aérien low cost qui pousse les gens à voyager pour bronzer à l’autre bout de la planète pour trois fois rien alors que l’avion pollue et bénéficie de carburant détaxé.

En jeu aussi un gaspillage de terres agricoles ou  de zones fragiles et un bétonnage en règle de centaines d’hectares par le groupe de BTP Vinci.

Maintenant, tournons-nous vers les autres Zones à Défendre (ZAD) que sont Bure et son stockage de déchets nucléaires souterrain, le contournement de Strasbourg, le Center Parcs de la forêt de Chambaran.

Ce qu’on ne vous dit pas sur Nantes à lire ici

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s