Jour : 23 avril 2018

La nouvelle FFCT

On ne sait pas encore si le changement sera profond ou s’il s’agit uniquement d’un changement de logo. La FFCT devient la Fédération Française du Vélo,

Déjà les réactions fusent sur les réseaux sociaux. Il est vrai que rajeunir la Fédération était nécessaire vu l’âge moyen des adhérents.

Il reste à se poser la question: cette nouvelle image saura t-elle séduire tous ceux qui ne partagent plus la façon de faire du vélo des clubs…

Abandonner la référence au cyclotourisme pour le terme vélo est lourd de sens: espère t-on « ratisser » plus large parmi les adeptes du vélo décontracté? les familles? les jeunes?…

Attendons de voir si cette opération médiatique porte ses fruits!

Publicités

Les potins du lundi

Difficile de reprendre pied avec l’actualité. Huit jours en quasi autarcie dans l’emprise d’un commando VTT efface tout esprit critique et citoyen. Plus de radio, plus de 📺, plus de journaux.

On est dans l’attente du lendemain. Comme dans le désert des Tartares.

J’avais cependant un nouveau terrain d’étonnement, celui de mes compagnons de route.

Des cyclistes 🚴‍♀️ au tempérament bien trempés qui ne s’embarrassent pas de circonvolutions dans l’actualité.

Justice d’expédition pour les délinquants, précarité pour le monde salarié, expulsion des zadistes,…autant de sujets avec lesquels mes confrères sont en principe d’accord.

Mais n’en parlons pas puisque les associations n’ont pas d’objet politique.

Ici c’est un terrain privé donc vous me montez pas au col nous dit le monsieur.

Il est venu promptement tout nu défendre son territoire à bord de sa moto.

Étrange camp de nudistes pyrénéen!

La bête nous regarde.

C’est une pauvre vache tombée du rocher les pattes brisées.

Combien de temps va t-elle agoniser avant de rendre l’âme ?

Ces vaches sauvages pyrénéennes sont une vraie découverte pour moi.

Une ferme isolée.

Les vaches y sont grasses et parquées dans un minuscule pré sans herbe.

Du fourrage en quantité pour engraisser ces bestiaux.

Comment cette modeste économie de montagne peut-elle survivre sans les aides massives de l’Europe?

Je ne peux pas m’empêcher de verbaliser tous les sujets qui m’encombrent au retour d’un raid à vélo en montagne catalane.

On y reviendra sans doute.