Étiquette : Marseille

Le vélo à Marseille

Excellent reportage du quotidien « Le Parisien » à Marseille.

Marseille onzième sur onze au classement des grandes villes cyclables.

La dragounette du cyclo

Atelier-velo-marseille-portfolio-2
Babershop Aubagne

C’est un atelier marseillais réservé aux femmes…comme à Lille, les piscines.

Le collectif Vélos en Ville a décidé de mettre en place une permanence interdite aux hommes. L’objectif, qui peut paraître contradictoire : favoriser la mixité. (Marsactu)

Tous les journaux vont certainement s’emparer de l’info.

Médiapart a déjà commencé.

Ce que craignent les femmes, c’est que les hommes viennent draguer pendant qu’elles mettent les mains à la pâte.

Je résume à ma manière.

A Mulhouse, on apprenait aux femmes à se servir d’un vélo; des femmes immigrées pour la plupart. Et c’était des hommes qui servaient de moniteurs.

Pour la réparation des vélos, il semble qu’un problème se pose à Marseille.

Entre drague appuyée et commentaires sexistes, les femmes peinent à trouver leur place dans les ateliers de mécanique cycliste associatifs à Marseille. Une association a donc créé des ateliers réservés aux femmes.(Médiapart)

 

Le vélo manifeste à Marseille

Ce matin Vélorution revient sur le cas des cyclistes marseillais.

Ils en ont marre d’être les parents pauvres des infrastructures.

En face, l’Agglomération répond que contrairement à Strasbourg où il y a seulement 22 jours de vent fort, à Marseille il y a 93 jours de mistral…ce qui n’engage pas à prendre son vélo.

Bref un temps de fada anti-vélo!

à lire dans Vélorution

Finalement, je crois que je vais aller à Amsterdam ce week-end…

Canebière, les vélos à l’amende

« Bonsoir Monsieur ! Vous savez que vous n’avez plus le droit de rouler ici ? – Ah bon, mais je croyais que les vélos avaient toujours le droit de rouler sur la Canebière… – Mais le code de la route s’applique à tout le monde ! »

Les vélos, ça va bien un temps.

Maintenant ça suffit.

Interdiction de descendre la Canebière à vélo par le couloir de bus!

A lire dans Marsactu.