Étiquette : Upega

Autour de Tende à VTT (3/3)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici notre parcours réalisé le mercredi 5 septembre 2018…

Nous étions dix-huit à partir avec nos vélos et nos bagages pour ces trois premiers jours qui devaient nous conduire successivement à Don Barbera, un refuge italien situé à 2100 mètres d’altitude, puis à Upega, hameau de Alta Briga commune italienne détachée de la commune française de la Brigue, puis retour à Casterino, lieu de notre départ.

Upega-La Brigue

upega-la-brigue
le parcours du jour, 55km et 1400 m de dénivelée positive

la trace GPS

On quitte Upega et on commence tout de suite la montée de la route SP 154 descendue la veille au soir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
départ d’Upega; 4km de grimpée à 8%

Excellente mise en condition!

Au col de Salse, on prend la SP 97 goudronnée et roulante.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
fin de la première grimpée, tout le monde semble content

Bikepacking

Partir quelques jours à vélo en autonomie.

Je me suis posé la question de ce que j’emmène…et de ce que je n’emmène pas.

Évidemment on peut se contenter du sac à dos. J’ai pris mes sacoches en plus du sac à dos et je l’ai regretté car au poussage mon support fixé au tube de selle se mettait à tourner puis à frotter sur le pneu.

Donc ce système convient pour la route mais pas pour le VTT si vous poussez ou devez porter.

En revanche, mes amis qui avaient le Bikepacking (Ortlieb ou similaire) s’en sortent mieux dès lors qu’on pousse.

Le Bikepacking est étanche à volume variable, équipé d’une valve pour vider l’air libre; mais l’accès au contenu est moins facile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A Monesi, la route s’arrête!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et pour cause: un effondrement routier interrompt la marche.

Un paysage cataclysmique où un pan de la montagne s’est effondré le 28 novembre 2016 emportant route et maisons.

Une vidéo parlante…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une fois Monesi quitté, on chemine sur un itinéraire à nouveau interrompu.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
enfin! on peut à nouveau rouler

Arrive un mini tunnel à Colle Garezzo qui en annonce un second…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vient le grand Tunnel de Colle Ardente au km 32 sur la haute route du sel.

500 m de long environ.

Je m’y engage à tâtons, balayant les parois de gauche à droite avec ma modeste lampe.

Je prie pour qu’il n’y ait pas un obstacle invisible au sol.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ouf, tout le monde en sort un à un
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on attend sagement les suivants
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ensuite vient une longue descente sur la Brigue
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on s’arrêtera à la chapelle Notre-Dame-des-Fontaines de la Brigue…sans la visiter.

La chapelle sanctuaire fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 22 mai 1951.

Dommage, on n’a pas le temps de la visiter.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
un pont remarquable à la Brigue
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
encore un pont, le pont du coq en forme de courbe datant du XVième siècle
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ancien four à chaud étonnant

 

Les cols du jour

IT-IM-1623 COLLETTA SALSE
IT-IM-1263 DI SAN BERNARDO
IT-IM-1801 PASSO DI GAREZZO
IT-IM-1461 PASSO DE LA GUARDIA
FR-06-1599 BAISSE DES FRACHES
FR-06-1599a PAS DE COLLE ARDENTE
FR-06-1680a BAISSE DE SANSON EST
FR-06-1685b BAISSE DE SANSON
FR-06-1430 COL LINAIRE

Demain la suite de mon voyage à VTT au col de Turini

A ne pas rater!

Publicités

Autour de Tende à VTT (2/3)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
il n’était pas toujours facile ce parcours Barbera-Upega!

Voici notre parcours réalisé le mardi 4 septembre 2018…

Nous étions dix-huit à partir avec nos vélos et nos bagages pour ces trois premiers jours qui devaient nous conduire successivement à Don Barbera, un refuge italien situé à 2100 mètres d’altitude, puis à Upega, hameau de Alta Briga commune italienne détachée de la commune française de la Brigue, puis retour à Casterino, lieu de notre départ.

Refuge Don Barbera – Upega

barbera-tende
Le parcours du point D au point A mesure 46 km et 1400 mètres de dénivelées positives. Les triangles représentent des cols

la trace GPS

Aujourd’hui, on chevauchera les crêtes franco-italiennes jusqu’au mont Saccarel avec une incursion aller et retour jusqu’au Monté Fronté et enfin une descente coté italien à Upega.

Lorsqu’on le jour se lève au refuge Barbera…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
les chevaux des voyageurs sont déjà levés; le repas est vite trouvé
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la journée s’annonce belle; la montagne nous attend

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous sommes prêts au départ

On commencera par rejoindre ce chemin en face de nous qui rejoint la cime de Portega jusqu’au col de Framagal à 2179m.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
une dernière photo de Barbera avant de poursuivre
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le col des Seigneurs et Barbera s’éloignent doucement

Une belle journée qui ne se dément pas. On en profite pour prendre des images

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Même nos vélos sont contents!

Après cinq kilomètres en chemin, on grimpe sur le sentier frontalier.

On n’a guère le choix: ceux de devant sont déjà partis.

Les derniers s’interrogent…faut-il vraiment passer par là?

Trois d’entre-nous renoncent préférant rester sur la partie roulante.

Dans les grands groupes cyclistes, la concertation a parfois du mal à s’établir entre ceux qui piaffent d’en découdre avec le relief et les plus timorés soucieux de ménager leurs forces.

Éternel débat!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Porter son vélo chargé de bagages sans savoir ce qu’on va trouver ensuite n’est pas à la portée de tous…

En fait à partir de cet instant, nous allons cheminer sur une trace étroite et caillouteuse pendant trente kilomètres en passant par le col de l’Evêque, le colla Rossa, le col de Gravairole, le Pas du Tanarel, le col de la Lariée, le Pas de Bassère, le Pas du Saccarel, la selle de la Vallette, le Passo Garlenda et le Passo Fronté, tous des cols situés au-delà de 2000 mètres d’altitude.

Je ne vous l’ai pas encore dit, mais les cols à plus de 2000 mètres sont nécessaires pour accomplir la règle du jeu du Club des Cent Cols: il en faut au moins cinq chaque centaine de cols franchis…sauf si vous avez passé l’âge de 70 ans!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
des rampes comme celle-là, ça calme

Alors nous alternons pédalages et poussées car parmi nous tout le monde n’a pas la force suffisante pour grimper sur le vélo.

Mais l’essentiel n’est-il pas d’arriver?

On ignore parfois que l’avant-dernier « de cordée » veille sur le dernier.

C’est comme sur la route.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tiens, un caprin!

Pas touché!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parmi les deux patous du berger, un nous emboîte le pas.

C’est un patou pas patibulaire du tout, il est plutôt jovial.

J’ai du mal à détecter un zeste d’agressivité chez cet animal.

Il devient animal de compagnie, ce qui fait douter de l’identité du chien est-il patou ou pas tout patou?

Il va parcourir au moins huit cents mètres avec nous.

Même caresser le museau ne déclenche pas de méfiance.

Il a du apprécier le coté bucolique des chasseurs sans armes.

Je lui donne un morceau de barre de céréales…puis il s’en va rejoindre son troupeau en disparaissant dans la brume.

pour en savoir plus sur le patou

et un autre grand chien ici rencontré au Platzerwasel en juillet 2009 dans les Vosges

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
il est presque triste de nous quitter

voir aussi les patous du col de vars en 2012 ici

(l’un d’eux était aveugle et restait allongé au soleil sur la chaussée du col quoi qu’il advienne)

Puis l’on poursuit notre chemin sur les crêtes franco-italiennes…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un papillon velu est venu s’installer sur ma gourde, un genre d’Argus Bleu selon ce site. Mais le mien est moins beau avec son gris marron
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
en contrebas la vallée de la Roya

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Colla Rossa au km 10

Merveille de l’électronique, mes photos sont géolocalisables grâce au GPS.

Comme ces clichés ci-dessous entre le Pas du Tanarel et le col de Lariée devant la stèle de partage des eaux édifiée par La Brigue

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Viennent ensuite des ruines de casernement italien.

À partir de 1859, sous l’impulsion de Garibaldi et de Cavour, l’Italie commence à s’unifier pour finalement devenir un pays solide. Une nouvelle menace est donc née à la frontière alpine pour la France, d’autant que les Italiens sont les premiers à doter leur armée de troupes spécialement formées au combat en montagne.(Wiki)

On pourra se référer à ce site pour comprendre la situation militaire à l’origine des constructions…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ces constructions sont antérieures à la première guerre mondiale, elles datent plutôt des années 1870 lorsque l’Italie s’est dotée de corps alpins surnommés « alpini »
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le Christ Rédempteur du Monte Saccarello

Une vidéo de cyclistes italiens qui montent au Saccarello…une montée qui ressemble fortement à notre descente du soir!

Nous aussi on entame la descente vers Upega entre Piémont et Ligurie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la strada provinciale 97 au km 42, nous retrouvons le goudron.

Voici Upega et son cadre typique.

Accueil hôtelier en français dans ce hameau.

Bonne cuisine.

Logements en chambre ou dortoir.

Internet wifi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les cols du jour…

IT-CN-2179 FRAMARGAL
FR-06-2099 CELLE VIEILLE
FR-06-2161 EVEQUE
FR-06-2175 COLLA ROSSA
FR-06-2250 GRAVAIROLE
FR-06-2045 TANAREL
FR-06-2041 BASERA
FR-06-2145 SACCAREL
IT-IM-2085 SELLA DELLA VALETTA
IT-IM-2021 GARLENDA
IT-IM-2090 FRONTE
IT-IM-1823 DELLA PORTA
FR-06-1956 LARIEE

Demain la suite de mon voyage à VTT autour du col de Tende.

A ne pas rater!

Autour de Tende à VTT (1)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAujourd’hui commence mon récit  de voyage autour de Tende (Alpes-Maritimes) avec mes amis du Club des Cent Cols.

Tende, commune française depuis 1947 au nord du département, est enclavée dans la vallée de la Roya.

La Roya est aussi connue pour être un lieu de passage de l’immigration clandestine où la solidarité des habitants et de Cédric Herrou s’oppose aux pouvoirs publics.

Tende est surtout connue des cyclistes pour son col (Tende-Est 1890m)…et des automobilistes pour son tunnel à sens alterné (long de 3000m à 1300m d’altitude) qui relie la France à l’Italie.

Pour l’anecdote un deuxième tunnel est en construction mais…l’entrée du second tunnel de Tende a été placée sous scellés par la justice italienne, le 24 mai dernier. Un arrêt forcé qui pourrait durer 5 mois, le temps que la justice enquête sur la disparition de 200 tonnes de matériaux. Pas moins de 17 personnes ont été interpellées (à lire dans FR3 Provence- Côte d’Azur)

Voici notre parcours réalisé le lundi 3 septembre 2018…

Nous étions dix-huit à partir avec nos vélos et nos bagages pour ces trois premiers jours qui devaient nous conduire successivement à Don Barbera, un refuge italien situé à 2100 mètres d’altitude, puis à Upega, hameau de Alta Briga commune italienne détachée de la commune française de la Brigue, puis retour à Casterino, lieu de notre départ.

Casterino-Barbera

casterino-barbera
Le parcours du point D au point A mesure 50 km et 1700 mètres de dénivelées positives. Les triangles représentent des cols

On peut télécharger le parcours de cette journée sur Openrunner ici

Le Centre d’Activités et de Tourisme Durable Neige et Merveilles nous accueillera deux nuits, l’une au départ et l’autre à notre retour de ce circuit autour de Tende.

img_7459
nos bagages à la veille du départ; certains nous attendront là pour notre retour

Le site offre un accès exceptionnel sur la mythique Vallée des Merveilles, site prochainement classé UNESCO, au cœur du Parc National du Mercantour.

Bâti sur le hameau de la Minière de Vallauria, Neige et Merveilles, ancien site militaire, est l’œuvre d’un groupe de copains de la régie Renault à l’origine.

img_7461
torrent de Bieugne; les chambres situées en face sont particulièrement bruyantes

Si vous êtes logé à l’ouest du coté du torrent Bieugne, prévoir des boules Quies pour dormir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Neige et Merveilles, au fond le dortoir, devant la cour et le bar. Très important, le bar!

Ce n’est pas un confort trois étoiles et on n’y accède depuis le barrage EDF qu’avec des 4×4, à pied ou à vélo avec de bonnes jambes Mais douche attenante à la chambre et eau chaude à volonté. Literie correcte avec oreiller et couette. Par mesure d’hygiène, mieux vaut avoir avec soi un drap de sac ou sac à viande.

Pas de réseau téléphonique autrement qu’avec le wifi (WhatsApp) dans la cour de l’établissement.

Départ pour Casterino par la route…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

…puis montée à la Baisse de Peïrefique (2030m) avec une aller et retour pour rallier la Baisse d’Ourne et le col de la Porte (2100m)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous poursuivons en direction du col de Tende
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la route qui mène au col de Tende (D6204) alt. 1890m

Le chasseur de cols n’oublie pas de vérifier son tableau de chasse: n’ai-je rien oublié au passage?

On passe parfois devant « un aller et retour » qui oblige à faire demi-tour, s’il n’est pas déjà trop tard.

D’autres fois, on préfère abandonner un écart si le dénivelé ou l’éloignement est trop important.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En cette région alpestre, les marques religieuses sont rares. Celle-ci a résisté à l’épreuve du temps, elle est recouverte d’une épaisse couche de protection huileuse.

Les traversées d’alpage sont agréables, pour peu qu’on conserve une trajectoire fidèle au sentier et qu’on veille aux cailloux…

Puis l’on continue de cheminer en direction du col de Tende…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la route qui monte au col de Tende, on aperçoit l’entrée du tunnel dans le creux de la vallée

Le Fort Central de Tende et la caserne défensive sont construits en 1877-1880. Entre 1881 et 1895, sur la ligne de crête au-dessus de la vallée de la Roya, des fortifications massives sont bâties, constituées de six bâtiments, dans le cadre du système de défense mis en place pour protéger le Piémont d’assauts ennemis éventuels, du sud des Alpes aux Apennins. (Wikipedia)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On distingue le fort de Tende devant nous (1890m)
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
au col de Tende

Après le col de Tende, on poursuit notre chemin en direction du refuge Barbera…

img_7468
activité pastorale
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
au-delà de 2000 mètres, nous entrons dans la zone nuageuse

Après le col de la Boarïa, on aperçoit le refuge Barbera sur le versant italien du col des Seigneurs …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
colle della Boarïa 2102m
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
refuge Barbera

Le refuge Barbera

Le refuge Barbera nous accueille  (le site du refuge)

On est un peu humidifié par ce trajet en haut de cimes nébuleuses.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
admirons la signalétique parfaite…et non vandalisée!

Le refuge Barbera accueille des randonneurs à pied, à cheval…et à vélo.

Le bâtiment à ossature bois généreuse abrite deux étages, les pièces de jour au rez de chaussée et les dortoirs à l’étage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
refuge Don Barbera, terme de notre première journée. 50km et 1700 m de D+

Eau: oui

Eau chaude: sur demande. Mais nous n’en avons pas eu, on est donc restés « dans notre jus »

Nourriture: correcte

Dortoirs à huit ou dix lits. Pas simple pour déballer son paquetage.

Electricité: une prise

Les vélos sont abrités à coté des chevaux.

Téléphone, internet: non

On partira demain matin avec notre pique-nique pour Upega

Les cols du jour

FR-06-2030 PEIREFIQUE
FR-06-2040 BAISSE D OURNE
FR-06-2100 LAPORTE
FR-06-2075 BARSENZANNE
FR-06-1899 PERNANTE
FR-06-1871 DI TENDA
FR-06-1890 DE TENDE EST
FR-06-1882 CANNELLE
FR-06-2185 VALETTE
IT-CN-2142 COLLETTO CAMPANINO
FR-06-2086 PERLE
FR-06-2102 BOAIRA
FR-06-2219 COLLE PLANE
FR-06-2235 CHEVOLAIL
FR-06-2085 MARGUAREIS
FR-06-2111 SEIGNEURS

vous aimerez peut-être aussi la présentation de ce séjour dans mes potins du lundi

Demain la suite de mon voyage à VTT autour du col de Tende.

A ne pas rater!

 

 

 

 

 

 

 

Les potins du lundi

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le randonneur rendu à la méditation

Tirer les leçons d’un voyage à vélo, celui proposé par notre ami Pierre Chatel, membre du Club des Cent Cols.

C’est à présent mon travail.

Un travail de mémoire et de sentiments réunis.

J’étais donc parti grimper quelques cols à vélo cette semaine passée.

Pas des cols avec pignons sur rue, non! des cols plutôt méconnus et insolites le long d’une ligne frontalière entre l’Italie et la France du coté de Tende et de la Roya.

Je n’entrerai pas dans les détails, mais je note mes idées à creuser.

1 Pourquoi est-il si difficile au bout d’une journée à pédaler de se retrouver retiré du monde, sans moyen de communication dans un refuge si sommaire où notre hygiène élémentaire de citadin était mise en question?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
refuge Barbera, col des Seigneurs loin du monde

2 Pourquoi le patou qui m’a suivi était si gentil et très peu soucieux du devenir de son troupeau?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
est-ce bien un patou? certains en doutent…

3 Pourquoi l’Italie fait-elle preuve d’une telle indigence face à ses sinistrés de Monesi?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Monesi, le village où la route s’arrête

4 Resituer dans l’histoire ces zones militaires au-dessus de Tende

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

5 Revisiter ma géographie des vallées de la Roya, de la Vésubie et de la Tinée…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la vallée de la Roya, le gigantisme alpin appelle le Vosgien à l’humilité

6 le voyage itinérant à VTT en montagne, quels bagages? en autonomie pendant trois jours sur les six du séjour, il faut être prévoyant, en emporter ni trop ni pas assez car la météo peut vite se dégrader…j’ai été particulièrement handicapé par mes sacoches.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A VTT, choisir le bon bagage

7 …et enfin comptabiliser cette abondance de cols grimpés au fil de ces sept jours.

  • 7900 m de dénivelé
  • 256 km
  • x cols

Pour compter les cols de ce séjour à VTT, se rendre sur Openrunner

  • Casterino-Barbera

https://www.openrunner.com/r/9105317

  • Barbera-Upega

https://www.openrunner.com/r/9105326

  • Upega-La Brigue

https://www.openrunner.com/r/9105336

  • Col de Turini

https://www.openrunner.com/r/9105339

  • Lantosque – Peïra-Cava – Turini

https://www.openrunner.com/r/9105346

  • La Colmiane

https://www.openrunner.com/r/9105354

Je vais prendre le temps de souffler un peu…