Autour de Tende à VTT (2/3)


OLYMPUS DIGITAL CAMERA
il n’était pas toujours facile ce parcours Barbera-Upega!

Voici notre parcours réalisé le mardi 4 septembre 2018…

Nous étions dix-huit à partir avec nos vélos et nos bagages pour ces trois premiers jours qui devaient nous conduire successivement à Don Barbera, un refuge italien situé à 2100 mètres d’altitude, puis à Upega, hameau de Alta Briga commune italienne détachée de la commune française de la Brigue, puis retour à Casterino, lieu de notre départ.

Refuge Don Barbera – Upega

barbera-tende
Le parcours du point D au point A mesure 46 km et 1400 mètres de dénivelées positives. Les triangles représentent des cols

la trace GPS

Aujourd’hui, on chevauchera les crêtes franco-italiennes jusqu’au mont Saccarel avec une incursion aller et retour jusqu’au Monté Fronté et enfin une descente coté italien à Upega.

Lorsqu’on le jour se lève au refuge Barbera…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
les chevaux des voyageurs sont déjà levés; le repas est vite trouvé
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la journée s’annonce belle; la montagne nous attend

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous sommes prêts au départ

On commencera par rejoindre ce chemin en face de nous qui rejoint la cime de Portega jusqu’au col de Framagal à 2179m.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
une dernière photo de Barbera avant de poursuivre
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le col des Seigneurs et Barbera s’éloignent doucement

Une belle journée qui ne se dément pas. On en profite pour prendre des images

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Même nos vélos sont contents!

Après cinq kilomètres en chemin, on grimpe sur le sentier frontalier.

On n’a guère le choix: ceux de devant sont déjà partis.

Les derniers s’interrogent…faut-il vraiment passer par là?

Trois d’entre-nous renoncent préférant rester sur la partie roulante.

Dans les grands groupes cyclistes, la concertation a parfois du mal à s’établir entre ceux qui piaffent d’en découdre avec le relief et les plus timorés soucieux de ménager leurs forces.

Éternel débat!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Porter son vélo chargé de bagages sans savoir ce qu’on va trouver ensuite n’est pas à la portée de tous…

En fait à partir de cet instant, nous allons cheminer sur une trace étroite et caillouteuse pendant trente kilomètres en passant par le col de l’Evêque, le colla Rossa, le col de Gravairole, le Pas du Tanarel, le col de la Lariée, le Pas de Bassère, le Pas du Saccarel, la selle de la Vallette, le Passo Garlenda et le Passo Fronté, tous des cols situés au-delà de 2000 mètres d’altitude.

Je ne vous l’ai pas encore dit, mais les cols à plus de 2000 mètres sont nécessaires pour accomplir la règle du jeu du Club des Cent Cols: il en faut au moins cinq chaque centaine de cols franchis…sauf si vous avez passé l’âge de 70 ans!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
des rampes comme celle-là, ça calme

Alors nous alternons pédalages et poussées car parmi nous tout le monde n’a pas la force suffisante pour grimper sur le vélo.

Mais l’essentiel n’est-il pas d’arriver?

On ignore parfois que l’avant-dernier « de cordée » veille sur le dernier.

C’est comme sur la route.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tiens, un caprin!

Pas touché!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parmi les deux patous du berger, un nous emboîte le pas.

C’est un patou pas patibulaire du tout, il est plutôt jovial.

J’ai du mal à détecter un zeste d’agressivité chez cet animal.

Il devient animal de compagnie, ce qui fait douter de l’identité du chien est-il patou ou pas tout patou?

Il va parcourir au moins huit cents mètres avec nous.

Même caresser le museau ne déclenche pas de méfiance.

Il a du apprécier le coté bucolique des chasseurs sans armes.

Je lui donne un morceau de barre de céréales…puis il s’en va rejoindre son troupeau en disparaissant dans la brume.

pour en savoir plus sur le patou

et un autre grand chien ici rencontré au Platzerwasel en juillet 2009 dans les Vosges

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
il est presque triste de nous quitter

voir aussi les patous du col de vars en 2012 ici

(l’un d’eux était aveugle et restait allongé au soleil sur la chaussée du col quoi qu’il advienne)

Puis l’on poursuit notre chemin sur les crêtes franco-italiennes…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un papillon velu est venu s’installer sur ma gourde, un genre d’Argus Bleu selon ce site. Mais le mien est moins beau avec son gris marron
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
en contrebas la vallée de la Roya

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Colla Rossa au km 10

Merveille de l’électronique, mes photos sont géolocalisables grâce au GPS.

Comme ces clichés ci-dessous entre le Pas du Tanarel et le col de Lariée devant la stèle de partage des eaux édifiée par La Brigue

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Viennent ensuite des ruines de casernement italien.

À partir de 1859, sous l’impulsion de Garibaldi et de Cavour, l’Italie commence à s’unifier pour finalement devenir un pays solide. Une nouvelle menace est donc née à la frontière alpine pour la France, d’autant que les Italiens sont les premiers à doter leur armée de troupes spécialement formées au combat en montagne.(Wiki)

On pourra se référer à ce site pour comprendre la situation militaire à l’origine des constructions…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ces constructions sont antérieures à la première guerre mondiale, elles datent plutôt des années 1870 lorsque l’Italie s’est dotée de corps alpins surnommés « alpini »
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le Christ Rédempteur du Monte Saccarello

Une vidéo de cyclistes italiens qui montent au Saccarello…une montée qui ressemble fortement à notre descente du soir!

Nous aussi on entame la descente vers Upega entre Piémont et Ligurie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la strada provinciale 97 au km 42, nous retrouvons le goudron.

Voici Upega et son cadre typique.

Accueil hôtelier en français dans ce hameau.

Bonne cuisine.

Logements en chambre ou dortoir.

Internet wifi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les cols du jour…

IT-CN-2179 FRAMARGAL
FR-06-2099 CELLE VIEILLE
FR-06-2161 EVEQUE
FR-06-2175 COLLA ROSSA
FR-06-2250 GRAVAIROLE
FR-06-2045 TANAREL
FR-06-2041 BASERA
FR-06-2145 SACCAREL
IT-IM-2085 SELLA DELLA VALETTA
IT-IM-2021 GARLENDA
IT-IM-2090 FRONTE
IT-IM-1823 DELLA PORTA
FR-06-1956 LARIEE

Demain la suite de mon voyage à VTT autour du col de Tende.

A ne pas rater!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s