Les anguilles de Fessenheim


Aujourd’hui, curieuse attraction à Fessenheim.

Des hommes sur des bateaux pneumatiques se livrent à une pêche
miraculeuse; ils récupèrent des anguilles qui viennent de passer
dans les turbines de la centrale hydroélectrique.

Un système goniométrique de localisation est en place sur la
berge.

Certaines, parait-il, n’ont pas apprécié l’exercice périlleux du
passage dans les pales de la turbine et les variations brutales de
pression qui règnent dans les parages.

Avant d’être expédiées en amont des turbines par une conduite
forcée en plastique, les anguilles-cobayes sont équipées de petits
ballons sonde accrochés dans leurs chairs au moyen
d’hameçons…

Cette étude déjà conduite sur la Loire aboutissait à conclure
que 10 à 25% des anguilles ne sortaient pas vivantes de
l’épreuve!…

On ne sait pas si cette étude sur le canal du Rhin vise à
mesurer les mêmes paramètres que sur la Loire…

L’anguille est une espèce menacée à cause de sa surpêche, des
barrages et des pollutions.

Lorsqu’elle est en « dévalaison » vers la mer pour se reproduire,
l’anguille doit donc franchir les dix turbines d’EDF qui jalonnent
le Rhin à partir de Kembs…Un vrai parcours du combattant!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s