Raconter


Montée de Lipburg à Feldberg (cliché vélomaxou)

Raconter, c’est mon pêché mignon.

Mais ce n’est pas rapporter ou médire.

A quoi bon?

Je dois le confesser, mes récits après la balade sont un délassement, une sorte de mise au repos qui ressemble à une séance de massage; je me repasse le film du parcours, je tente d’en extraire l’essentiel et de faire un rapport d’étonnement de choses parfois anodines, mais qui me font du bien.

Aujourd’hui, c’était le cirque en objectif…fastoche!

Ce devait être plat: en somme, une balade en roue libre.

Mais Jean est facétieux: il ajoute des bosses au parcours pour voir…

Pour voir quoi au fait?

Pour voir du pays?

Pour voir où en sont ses jambes reposées?

Un peu tout à la fois!

On serpente dans le vignoble du markgrafland…manifestement on cherche la pente…

On a de la chance, les pentes sont multiples et le paysage est beau.

Heureux cyclistes frontaliers!

Britzingen,…puis la montée de Badenweiler,…puis quoi encore?

On pousse en haut de Badenweiler, on descend à Lipburg…

Superbe descente…

On remonte vers Feldberg…je regarde le pentomètre…11,12,13,14,15….il s’arrêtera à 16%!

On restitue en haut de la bosse: baisser la pression ou la puissance et savourer son bonheur d’être encore une fois arrivés en haut.

Retour dans une petite bruine vivifiante.

90km 700m

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s