En attendant l’Antonov


Soudain les téléobjectifs se mettent à crépiter.

Perchés en haut de leur escabeau, les professionnels du spot aérien commencent à mitrailler l’Antonov 225 qui s’élance sur la piste.

Nous étions plusieurs centaines à attendre l’envol du plus gros avion du monde, l’Antonov 225, de la piste de l’aéroport de Mulhouse-Bâle.

Certains étaient là depuis plusieurs heures; et d’autres perdant patience choisissaient de s’en aller.

Les radios VHF collées aux oreilles, les habitués restaient impassibles.

En guise de première partie, nous avions droit au ballet des atterrissages et des décollages des avions de ligne.

Notre attente fut mal récompensée.

Contrairement à tous les autres vols, le décollage de l’Antonov eut lieu à l’autre bout de la piste, là où ne l’attendions pas.

Tant et si bien que nous n’eurent droit qu’à une vue de dessous de l’énorme mastodonte déjà bien haut dans le ciel pour mon maigre téléobjectif.

Il ne me restait plus qu’à rentrer à Mulhouse, un peu frustré.

Pour voir de belles photos de l’Antonov lors de son passage à Mulhouse-Bâle

Une réponse sur « En attendant l’Antonov »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s