Pédales automatiques


Pédale automatique ne veut pas dire que le vélo pédale tout seul, non!

Pas encore!

Pas de fausse joie pour les néophytes.

Shimano Pedaling Dynamics (SPD), c’est un modèle familier pour les utilisateurs de pédales automatiques.

Cette pédale est la plus représentée dans le monde cyclotouristique et VTT.

Certains hésitent à se lancer dans les pédales automatiques par l’angoisse de tomber.

C’est vrai, ce système de pédale, s’il assure une bonne transmission de la puissance musculaire au pédalier, présente l’inconvénient de demander une fraction de seconde pour « déclipser » le pied de la pédale.

Il est vrai qu’en général on tombe à l’arrêt…et qu’on est tout bête. Surtout si vous entraînez tous vos copains à vos cotés dans la chute!

Une chute sur le coté qui peut faire des dégâts au bras, à l’épaule, à la main, à la tête et aussi à la hanche.

Et après, vous attendez qu’une bonne âme vienne vous sortir de votre vélo qui est resté attaché à vos pieds.

C’est qu’à faible vitesse, on n’a pas pas toujours le temps nécessaire pour « déchausser », notamment à VTT.

La pédale SPD SL est plutôt indiquée pour les compétiteurs

Shimano SPD SL

Le principe est équivalent à celui des fixations de ski.

On peut régler la dureté de la fixation à l’aide d’une vis sur chaque pédale.

Attention à ne pas perdre la vis en réduisant la dureté au minimum!
On a besoin de chaussures spéciales sur lesquelles on fixe des cales adaptées au type de pédale choisi.
Chez Shimano, il existe plusieurs types de cales dont les plus répandues sont les SPD SH51 et SH56.

cales SPD-SH56

SPD-SH51

Certaines chaussures sont vendues avec contre-plaque et d’autres pas.

chaussure NW VTT

De même que certaines chaussures sont vendues avec contre-cales ou pas…(compter 13 à 15 euros selon modèles)

sandales Shimano SH-SD65, le pied!

Il existe plusieurs longueurs de vis et trouver des vis de remplacement en cas de perte n’est pas simple.
Les SH51 sont conçues pour être déclipsées par un mouvement du talon vers l’extérieur alors que les SH56 fonctionnent à la fois vers un mouvement extérieur ou intérieur du talon ou un tirage de la jambe vers le haut.

Les cales sont réglables sur la chaussure, l’idéal est que la force de poussée de votre pied s’exerce au plus près de l’axe de la pédale.

Sachez que, par construction, la pédale vous offre une liberté latérale du pied d’environ 6° de part et d’autre, ce qui permet d’éviter une tendinite du genou.

Je sens que je serais partial si je ne citais pas TIME et LOOK qui produisent pédales et cales adaptées à leurs marques et qui se partagent le marché avec Shimano.

Mes premières cales ont laissé des traces. En ce temps là, c’est le cordonnier qui les clouait sur la semelle.

Publicités

2 réflexions sur “Pédales automatiques

  1. Ping : Êtes-vous calé? | velomaxou

  2. Ping : Mes articles en vue aujourd’hui | velomaxou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s