Camera sport VALIOcam, l’essai


Il ne me manque plus que le tonfa, les menottes et le gaz hilarant…

La vidéo à bord du vélo, c’est tentant.

Beaucoup de sportifs rêvent de garder un souvenir de leurs exploits.

Cependant, il ne faut pas en attendre des miracles: on ne peut pas avoir simultanément un œil sur le guidon et un œil dans le viseur.

La camera devra donc se débrouiller toute seule, une fois mise en route.

Rentré à la maison, il reste à expurger l’inutile: 80% des rushs sont bons à mettre à la poubelle si vous voulez partager votre vidéo et ne pas lasser ceux que vous voudrez captiver.

Autant dire que sans un banc de montage et quelques heures derrière votre ordi, vous serez déçu du résultat final…sans parler de la mise en œuvre sur You Tube ou Dailymotion…

J’ai déjà essayé la Xtrem de Storex…comme vous le voyez le résultat est médiocre…

Le problème avec ces mini-cameras, c’est la fluidité et la définition des images qui ne sont pas bonnes et aggravées par le tressaillement de l’objectif fixé sur le guidon.

C’est pourquoi, je déconseille cette solution de la caméra sur le guidon.

Idem sur le casque où vous risquez d’accrocher la caméra dans les sous-bois et de chuter.

A VTT, il faut un baudrier ventral.

J’ai donc abandonné la Xtrem pour essayer la VALIOcam de Etiger (étanche jusqu’à 20 mètres, vous pouvez tomber dans le canal).

D’abord viennent les performances intrinsèques de la caméra et la qualité des composants, puis les accessoires de fixation, les deux batteries interchangeables, le chargeur, la télécommande, l’autonomie de 1h30… De ce point de vue, la VALIOcam offre un large choix de composants de bonne qualité (voir le contenu de la caméra)

Le niveau de référence pour de bonnes images aujourd’hui, c’est le Full  HD 1920×1080, 30 images par seconde.

Voici ce que ça donne…

Le résultat reste cependant en dessous des attentes.

Il ne faut le prendre que comme un témoignage de votre balade ou de votre exploit si l’envie de vous prend de partager votre enregistrement sur le net.

Gardons donc notre bon vieux appareil photo pour illustrer nos reportages.

Mon appareil photo (pas terrible en vidéo) mais étanche et antichoc, avec un zoom limité toutefois, manipulable d’une main.

Mon ancien appareil photo, un Lumix TZ10 inégalable en qualité photo et vidéo, hélas trop fragile sur un vélo.

Voici ce qu’on peut faire avec un Lumix TZ10 en matière de vidéo…

Comme on dit: « y’a pas photo! »

Publicités

2 réponses sur « Camera sport VALIOcam, l’essai »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s