Jour : 26 janvier 2014

De tout, un peu

On peut partir sans rien attendre et pourtant l’inattendu peut survenir.

Comme cette douzaine de chevreuils paisibles que je dérange.

Je m’en veux de les faire fuir.

Ils ont la priorité, je les laisse passer.

Poursuivre la lecture de « De tout, un peu »

Zillisheim, la cyclabilité à la loupe

Zillisheim, 2600 habitants, est connue des randonneurs pour son Eurovélo.

Cependant l’axe principal de cette commune très circulant pose problèmes. Poursuivre la lecture de « Zillisheim, la cyclabilité à la loupe »

Flaxlanden, la cyclabilité à la loupe

Flaxlanden, l’occupation du domaine publique ne pose pas de problème

Flaxlanden a de la chance: elle est à l’abri du tohu-bohu.

Sa rue principale ne conduit nulle-part.

Sinon dans les champs. Poursuivre la lecture de « Flaxlanden, la cyclabilité à la loupe »

Bruebach, la cyclabilité à la loupe

Bruebach

Je crains le pire.

Pourtant, je n’ai pas d’a priori à l’égard de cette commune qui sert de point de convergence à tous les automobilistes qui tentent d’échapper aux grands axes.

Bruebach avec ses 1000 habitants sert un peu de repli résidentiel à l’agglomération.

On y accède depuis le Rebberg, Brunstatt et Zimmersheim. Poursuivre la lecture de « Bruebach, la cyclabilité à la loupe »

Dietwiller, la cyclabilité à la loupe

Dietwiller, 1400 habitants.

On pourrait attendre que des communes aussi petites, une fois intégrées à l’agglomération, profitent de l’intercommunalité en terme d’équipements de sécurité et de conseils. Encore faut-il que l’agglo se dote de spécialistes affutés  en terme de cyclabilité!…

Comme faire en sorte que les ouvrages cyclables soient constants en linéarité, bien entretenus, normalisés au regard des textes?

N’accablons pas les acteurs locaux: ils n’y connaissent souvent rien au vélo et sa promotion en direction des jeunes générations relèvent parfois de l’incohérence, de l’inconsistance et de l’imprécation. Poursuivre la lecture de « Dietwiller, la cyclabilité à la loupe »