La montagne du danger


Rocher de Mutzig

Cette dame qui tombe du haut de la falaise d’Ostein a défrayé la chronique locale en début de semaine.

Accident effroyable qui vient nous rappeler que les Vosges, aussi, peuvent être funestes.

Dans les singles, le vélo porté ou poussé est placé coté aval

Ostein, je connais.

Beaucoup connaissent.

J’y suis allé à VTT.

On peut très bien ne pas s’aventurer sur le promontoire rocheux et voir quand même…

Les Vosges semblent paisibles.

Des ballons inoffensifs et de belles vallées verdoyantes.

Plus haut des futaies parcourues de sentiers ombragées.

vélomaxou

Et pourtant chaque année, des promeneurs se blessent parfois gravement, des forestiers meurent écrasés sous l’arbre qu’ils abattent ou sous leur engin de débardage.

Nous sommes hélas les victimes de nos propres comportements.

Les endroits à risques sont souvent indiqués aux promeneurs.

Les familiers du cru les connaissent.

Lac des Perches

Je pense au sentier qui surplombe le lac des Perches, redoutable dès lors qu’il comporte des endroits étroits, escarpés, rocailleux…et des promontoires tentants et vertigineux où l’on n’est pas obligé de s’aventurer si on se sent fatigué ou si on a le vertige.

Je pense au rocher de Mutzig et à plein d’autres endroits où nous devons être prudents.

Avec quelques précautions d’usage, les Vosges restent belles et enchanteresses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :