Cantine Zeller-Firstacker à VTT


Je pars gravir le Hartmannswillerkopf derrière moi

J’ai tenté ce parcours proposé par la FFC et fléché n°16.

Pas de doute, c’est physique.

Avant d’atteindre la forêt, je traverse le vignoble de Wuenheim

J’ai téléchargé le parcours avant de partir car en dépit du fléchage, on peut se tromper vu le nombre de chemins.

On commence à prendre de la hauteur au-dessus de Hartmannswiller

Sous les futaies, il arrive que le GPS « dérive » un peu et vous envoie sur des itinéraires erronés.

Le long de la montée des casemates nombreuses

Aux intersections, lui laisser le temps de « réfléchir » car les signaux reçus sont altérés par les arbres.

Un abri allemand de la guerre de 14-18

Départ de Wuenheim.

On monte à la cantine Zeller.

Malgré les épingles, la pente est sévère et je pousse à pied plusieurs fois.

A la cantine Zeller (662m), pause. La plaine est ensoleillée, en face la Forêt Noire

Après la cantine, les ouvrages allemands de la guerre 14-18 sont nombreux.

Les ouvrages allemands sont nombreux
le camp central

Le sentier se rétrécit
Un vestige de cuisine
détail de l’enseigne

Puis plus rien pour attirer le regard, juste le chemin qui monte jusqu’à Freundstein, on arrive enfin le col Amic.

Un passage délicat

La montée au Firstacker (955m) se fera par la route.

La route des Crêtes vosgiennes
Le col Amic, je rejoins le col du Firstacker par la route
La chapelle du Sudel

Puis on plonge jusqu’à l’auberge du Sudel.

Encore une montée à pied au-dessus du refuge.

L’auberge du Sudel, je remonte ensuite à la lisière de la forêt de sapins

Et c’est la descente jusqu’à l’établissement de soins de Sainte -Anne en passant par le col de Holzwasen (806m).

Et ce village en contrebas du Sudel, qui saura le reconnaitre?

On ne profite guère de la descente car les cailloux obligent à freiner en permanence.

Je ne tiens pas à laisser « planer » mon vélo sans pouvoir le contrôler car la chute lorsqu’on est seul peut-être problèmatique.

Col de Holzwasen

On n’en pas pas terminé avec les montées, il faut remonter au-dessus de Thierenbach une centaine de mètres de dénivelée avant de rejoindre Wuenheim.

30km/970m

La fin du parcours est proche, Wuenheim est là.

Un petit joueur comme moi a mis 3h30 arrêt compris.

voir le parcours de la FFC

en savoir davantage sur « la montagne de la mort »

Enregistrement GPS du profil du parcours…

Publicités

5 réponses sur « Cantine Zeller-Firstacker à VTT »

  1. je l’ai fait il y a 3 semaines…C’est vraiment un beau parcours .Il est noté très difficile sur le livret de la Comcom de Gueb. En effet c’est très très difficile mais j’ai adoré.

  2. Oui, c’est un beau parcours.
    Mais bon, ce qui m’agace le plus c’est que je n’ai pas de « peps » pour grimper.
    Je connais mes handicaps: poids, cardio et âge. ça n’énerve de m’arrêter en pleine pente.
    La honte!
    Quand je descends pour pousser, je regarde si personne ne me voit.
    Bon, relativisons…

    1. j’ai aussi mis pieds à terre mais ça on s’en moque l’important c’est de faire de bonnes ballades et de prendre du plaisir….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s