Camille passe et repasse


Elle s’appelle donc Camille puisqu’elle l’affiche sur le bas de son dos nu.

A moins que ce soit la marque de la combinaison.

Camille passe avec un petit bonjour timide. Comme pour s’excuser de dépasser un vieux kroumir sur sa bécane.

Timidement, elle prend 20 mètres et se cale à 26-27.

Belle perspective pour ce morne paysage.

Camille tressaute parfois sur sa selle et son casque fuselé dodeline à droite et à gauche.

Puis, j’entends le craquement d’un pignon et Camille passe à la grande vitesse comme les avions une fois leur altitude de croisière atteinte.

37-38, ça fait beaucoup pour moi, alors Camille s’éloigne.

Arrivée au giratoire de Kembs, elle fait demi-tour.

A t-elle oublié d’éteindre le gaz?

Salut Camille.

Une réponse sur « Camille passe et repasse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s