Schwalmala 2014, un bon cru


Crapahutage et plus si affinités à la Schwalmala

Avec la Schwalmala, on est rarement déçus.

Surtout quand le temps est au beau fixe.

Avec près de 1200 participants, les organisateurs peuvent être comblés de satisfaction.

Face aux scores en berne de certains clubs, force est de constater que d’autres ont su assurer la relève.

Ne soyons pas dupe: la réussite de ces clubs est d’abord due à l’action qu’ils mènent en faveur du VTT et d’autre part à leur localisation champêtre qui attire nombre de cyclistes urbains souhaitant profiter de la nature.

Parti dans brumes matinales, le soleil va vite s’imposer et je vais pouvoir profiter de la campagne du Sundgau.

Avec pas moins de six circuits VTT de 16 à 67km, on avait l’embarras du choix.

Je pars donc pour le 40km car je ne veux pas finir en compote à l’arrivée.

Surtout que j’avais encore les cuisses dures de la veille…

Avec le VTT, on découvre souvent des coins inconnus des « routiers » (Hirtzbach)

Ce qui est sympa avec la Schwamala, c’est que c’est pensé par des « pros du VTT ».

Le Sundgau regorge d’étangs tous amoureusement aménagés par les pêcheurs

Parcours superbement fléchés, pas de mauvaises surprises sur les itinéraires à prendre, faisabilité pour le plus grand nombre.

Bon, là, la brume est persistante

En plus, les paysages sont tellement changeants qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Miam! le café n’a pas de succès vu qu’on a tellement chaud…
Une escouade du SSOL d’Habsheim arrive…

Il est clair que mon regard des choses peut déconcerter quand je quitte l’itinéraire pour faire une photo d’église…

Je pédale dans la prairie et je bombarde l’église de mon objectif. Quel drôle de vététiste! (Notre Dame de Grunenwald à Ueberstrass)

A l’écart de l’église, les sanitaires…admirons le look!…

Toilette à l’architecture impériale

Des lisières de forêts et de champs, des singles forestiers, très peu de goudrons,…et même une teuf matinale en pleine forêt au Saltzgraben Weiher

Devant notre étonnement face à tant de décibels, on se fera copieusement accuser par une mégère d’être des « mal-polis ».

Les cygnes apeurés se tenaient serrés au fond du lac.

Tiens, des spectateurs!…
J’y vais ou j’y vais pas?
A l’année prochaine!

voir la trace GPS

2 réponses sur « Schwalmala 2014, un bon cru »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s