Lettre d’Alsace


Nos grands peupliers peinent à protéger de la canicule.

Déjà leurs feuilles tombent par centaines dès qu’une brise se faufile.

Les sols décharnés offrent le spectacle de paysages d’automne, la chaleur en plus.

La Foire aux Vins ouvre ce soir à Colmar avec Charles Aznavour.

Pourvu que notre vieillard chantant ne passe pas l’arme à gauche!

Si le vin est à la fête, les vignerons rigolent jaune: la vendange 2015 est déjà foutue, « les baies restent petites. Elles bleuissent. Les grappes ne se ferment pas. La vigne arrête de pousser, les feuilles jaunissent et tombent » peut-on lire dans les DNA de ce matin.

Coté pollution, je vous dis pas!

Tous les indicateurs d’ozone sont portés au rouge vif.

Les cyclistes attendent des jours meilleurs.

Je pense bien à vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s