Train spécial


carré 2012Le Président Guillaume Pépy va encore une fois avoir du mal à justifier l’injustifiable vis à vis de la maison qu’il dirige, la SNCF.

« On n’est pas dans une pratique touristique ou commerciale » déclare t-il à propos de l’accident qui vient de se produire en Alsace et qui a fait 10 morts, 12 blessés graves et 5 ou 6 disparus selon le journal l’Alsace.

On est d’accord avec lui, mais qui commande à la SNCF? Y a t-il encore un pilote dans cette grande maison capable de faire le ménage et de faire que les cadres se ressaisissent?

Comment une rame TGV d’essai pouvait-elle transporter familles et enfants?

L’effroyable accident d’Eckwersheim est l’accident de trop qui vient s’ajouter au carnage parisien du week-end.

La SNCF, grand service public qui a conservé son nom depuis la Libération, est étroitement liée à l’essor technologique de la France des Trente Glorieuses.

Glorieuse, elle l’est moins la SNCF.

Ses succès sont hélas ternis depuis quelques années par des dizaines de contretemps et d’accidents qui mettent sérieusement à mal sa réputation.

Sans être grand spécialiste de la chose cheminote, il me semble quand même que la rigueur professionnelle de ce grand service d’État est atteinte de manquements graves; sinon comment expliquer qu’ici, un boulon manque sur une éclisse, ou que là, un train d’essai embarque familles et enfants?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s