Des barrières coupe-gorge


Ces barrières cruelles

Certains diraient que c’est du vice.

Les cultivateurs, et pas seulement, pensent s’arroger l’exclusivité du passage sur les chemins, à tort ou à raison, en disposant en travers des chemins des barrières.

Cependant, ils ne pensent pas qu’un cycliste peut gravement se blesser en ne la distinguant pas.

Souvent, elles ne sont pas suffisamment signalées et elles constituent un risque potentiel de chute.

Cette barrière là, perdu dans mes songes, je l’ai évitée de quelques centimètres quand levant le nez, elle s’est présentée devant moi.

Des barrières mortifères, on en connait tous…

…comme celle-ci à Brunstatt en bas d’une descente

Le pire, c’est cette chaîne à Sentheim où j’ai écrit au Maire…qui ne m’a jamais répondu!

voir l’article

Publicités

4 réflexions sur “Des barrières coupe-gorge

  1. Si ces barrières n’existaient pas, nos chemins de forêt interdits à la circulation seraient envahis de merdasses à moteur. Quoi que . . . . . j’en referme 3 sur 4 à chaque footing en forêt car aucun merdeux à moteur (autorisé ou non) ne la referme derrière lui.

  2. Oui les ficelles bleus et les fils électriques sont terribles. Une fois j’ai croisé un fils électrique en fin de descente, je ne l’ai tout simplement pas vu. Ça m’a valu un « soleil » magistral par dessus la barre du guidon. En plus il était électrifié, quand j’ai récupéré mon vélo emmêlé au fil j’ai pris des décharges… :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s