L’incontournable inventaire de 2015


Dole en compagnie de l’ami Prosper

Encore une année ou presque qui se termine!

Dans ces exercices d’introspection, il y a en filigrane une partie de soi qui disparait.

Parfois, on se dit c’est bien mais je ferai mieux l’an prochain.

Faire mieux!

Avant de vouloir faire mieux, il faudrait déjà se dire que la vie n’est pas un modèle de croissance infinie.

Alors au lieu de vouloir mieux faire, essayons au moins de faire aussi bien.

Dans les exercices de vélo, comme dans d’autres épreuves, il existe des vents contraires contre lesquels on se bat.

Plus ou moins bien.

Le Mercantour à VTT, un must en 2015

Il en va ainsi des épreuves de la vie et de ses irréparables accidents qui surviennent sans qu’on puisse les contourner, sans même les souhaiter.

Cyclomontagnarde, BRA touriste avec l’ami Jean

Ici un proche qui nous quitte et patatras! voila l’édifice de notre confiance en soi qui se fissure, notre sérénité qui flanche.

Là, une maladie qui nous plombe l’esprit et le physique.

Sans qu’on sache comment réparer l’un et l’autre, sans savoir surmonter son émotion ou ses souffrances.

Alors oui, relativisons: c’est déjà un bonheur simple que de pouvoir encore pédaler quelques temps sans un pépin de la vie.

2015 a été encore une belle année de vélo pour moi, mais à présent je ne cherche plus l’exploit, le Graal de ces chevaliers casqués à vélo.

Je prends la vie comme elle vient et je me dis que ce n’est pas si mal.

En 2016, je préfèrerai les victoires courtes: celles qui me donnent de belles images à partager, celles de sentiers inconnus, à la vitesse qui me convient, sans challenge tapageur ni exploit insensé.

Mon expérience du voyage itinérant, une découverte en 2015

Je n’oublie pas mon vélo quotidien.

En fin d’année, j’ai quitté la métropole mulhousienne et là où je suis à présent, le vélo en ville est plus agréable.

J’ai autour de moi de jeunes parents qui conduisent leurs enfants en l’école avec des vélos et même un vélo-cargo!

C’est un enchantement pour moi de voir de plus jeunes générations s’approprier la bécane.

J’allais oublier mon péché mignon: 133 cols franchis (dont 18>2000m) en 2015 dans mon activité Centcoliste

revoir mes balades routières de 2015

mes parcours à VTT

mes km 2015

 

Publicités

3 réflexions sur “L’incontournable inventaire de 2015

  1. Comme tu le dis si bien Maxou : »Avant de vouloir faire mieux, il faudrait déjà se dire que la vie n’est pas un modèle de croissance infinie »
    une fois de plus je suis en phase avec ton propos.

    Ton année est très chouette et je te souhaite d’en faire au moins autant en 2016
    Peu m’importe les km et autres scores, ce que je recherche c’est le plaisir.
    Le plaisir on ne l’a pas toujours lorsque l’on fait de la compétition, mais maintenant que je suis un cyclosportif…………… je prends encore plus de plaisir.

    Bonne fin d’année
    Stef

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s