Moins de vélos, plus de pollution


La pollution en Chine

C’est une évidence: moins on roule à vélo dans le monde, plus la planète subit de pollutions.

Et pourtant nombre de pays sur la planète ne sont pas prêts à l’admettre.

Les pays développés en tête plus prompts à vendre la voiture, mais aussi les pays émergents grands utilisateurs de vélos.

C’est la cas de la Chine et d’autres pays asiatiques.

Le nombre de ménages détenteurs d’un vélo a chuté de moitié en à peine deux décennies, passant de 60 % en 1989 à 32 % en 2012
selon une étude de chercheurs de l’Université Johns-Hopkins et publiée dans le Journal of Transportation Health.

A lire dans Le Devoir.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s