On met des bas collants en mérinos


Bixi Montréal

Nos cousins du Québec ne reculent pas devant le froid.

365 jours par an Chloé Baril fait de la bicyclette quatre saisons.

Une façon pour elle d’éviter le métro…Dans le métro, tu es coincé comme une sardine à l’heure de pointe. Tu attrapes les grippes de tout le monde, dit-elle.

à lire dans Métro Montréal

à lire aussi le kit de survie du cycliste d’hiver

Publicités

Une réflexion sur “On met des bas collants en mérinos

  1. C’est pas faux, depuis mon déménagement il y a plus d’un an je ne prends plus les transports en commun que j’ai pris pendant 25 ans, depuis je bosse en vélo et je ne suis plus malade. Reste quand même les petits virus des enfants à éviter 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s