Une bonne rincée


La masse nuageuse frôle le toit des Vosges au loin

La météo avait prévu une dégradation mais je suis parti quand même.

Là-haut, les Vosges sont dans la grisaille et les skieurs du Markstein ne sont pas nombreux (voir l’image).

Pourtant je file.

A Staff, je dois tourner court.

De grosses gouttes commencent à tomber; alors je revêts mon imperméable.

Après le Sahel Vert, je n’insiste pas et je prends Jeune Bois Wittenheim

Je profite d’une accalmie pour faire une boucle honnête en poussant jusqu’à Ruelisheim, puis je rentre par les fermes de Saint-Georges et de Saint-Jean.

A la passerelle de Saint-Georges, l’Ill charrie une eau boueuse

Une grosse averse est en approche sur le massif, je suis arrivé.

Les cigognes hésitent encore à interrompre leur récolte de limaces avant l’arrivée de la pluie

J’ai juste le temps de donner un coup de jet à mon vélo.

La boue se détache facilement, elle n’a pas eu le temps de sécher.

25 petits kilomètres à défaut de mieux. Parcours facile pour quand on n’a pas beaucoup de temps. Attention en traversant la D2 à Rossalmend!

C’est l’intention qui compte, comme on dit!

voir la trace GPS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s