La grange de Wassy


Le massacre des protestants à la grange de Wassy en 1562 (fresque)

J’ai bataillé pendant 15 kilomètres  face au vent et sous la pluie pour rejoindre Wassy (nord de la Haute-Marne).

Après un petit mur de deux kilomètres à la sortie de Chevillon, je suis face à une grande ligne droite sans rien pour me protéger.  A Magneux, Wassy n’est plus très loin.

Sous mon imper, la chaudière!

De Chevillon à Wassy, sous mon imper la chaudière

A Wassy, je m’arrête à la grange, la grange du massacre des protestants le 1 mars 1562 par le duc François de Guise.

La grange du massacre des protestants à Wassy. Un peu trop proprette à mon goût.

L’ensemble est ripoliné de fraîche date, mais c’est l’intention qui compte.

En ces années là, point de Daech!

Le terrorisme entre catholiques et protestants se suffisait à lui-même.

Ce massacre là nous en rappelle un autre plus près de nous.

Comme quoi l’histoire ne cesse de recommencer.

La pluie redouble alors je ne m’attarde pas.

Je prends la direction de Louvemont et Allichamps à l’écart de la grand route.

A Humbécourt, je monte la côte des Bourguignons, puis je me laisse descendre jusqu’au canal d’amenée des eaux de la Marne au lac du Der.

Mon collant, mes chaussures embarquent de grandes quantités d’eau.

Une fois le long du canal d’amenée, je me laisse pousser par le vent jusqu’à Saint-Dizier dans la brume lointaine

 

 

trace GPS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s