Saint-Maur ne digère pas son clou rouillé


Saint-Maur des-Fossés a du mal à avaler son clou rouillé décerné par la FUB

Depuis que Saint-Maur des-Fossés a reçu le Clou Rouillé au dernier congrès de la FUB, l’atmosphère se dégrade avec les cyclistes locaux.

Le Clou Rouillé est en effet une mesure infamante pour une ville qui donne, sans le dire, la priorité absolue aux voitures et brille par son absence d’aménagements cyclables. (voir l’article)

Dernier incident, samedi 28 mai quand l’Association locale « Place à vélo » a voulu tenir « un parking day » qui consiste à occuper deux ou trois places de parking avec ses vélos.

Récit des faits par le Président de l’association Place au vélo…

Après nous avoir laissés tranquillement installer nos vélos sur les emplacements de stationnement occupés dès la veille, un policier municipal en civil est venu nous intimer l’ordre de quitter les lieux. Devant notre refus, il a appelé des renforts. Le directeur de la police municipale est venu en personne, lui aussi en civil. Des policiers en uniforme se tenaient un peu plus loin, dans un fourgon et sur des motos, hors de portée du champ des photographes.

Le directeur de la police municipale nous a expliqué que nous étions une gêne pour les automobilistes, en occupant des places qui leur étaient réservées. Nous devions stationner nos vélos aux arceaux prévus à cet effet. Nous avons répondu en lui indiquant les textes qui définissent le vélo comme un véhicule et qu’à ce titre, nous avions le droit d’utiliser des places de stationnement dévolues à tous les types de véhicules. Nous avons aussi déclaré que nous refusions la ségrégation et l’apartheid contre le vélo et que les droits des cyclistes devaient être respectés au même titre que ceux des autres usagers.

Il nous a alors déclaré que nous empêchions les clients de cette artère très commerçante d’accéder aux magasins dont nous entravions l’activité. Nous lui avons remis un exemplaire du dépliant de la FUB montrant que les cyclistes étaient au contraire de bons clients pour les commerces.

Nous avons eu droit ensuite à un contrôle des tickets de stationnement pour trois places de parking, que nous avions pris depuis le début et qui étaient en règle.

Les policiers se sont alors intéressés aux boissons et aux gâteaux que nous avions apportés dans une remorque. Ils nous ont accusé d’offrir des « prestations sur la voie publique », ce qui selon eux était soumis à autorisation de la municipalité, même si ces « prestations » étaient gratuites. Nous avons objecté qu’il était normal que des cyclistes se réhydratent et se réalimentent avant ou après l’effort et que nous avions des habitudes de partage et de convivialité. Après avoir pris des photos de la remorque, ils nous ont demandé le nom du propriétaire du vélo qui tirait cette remorque pour lui adresser un procès-verbal. Nous avons répondu que nous ne le connaissions pas mais qu’ils pouvaient facilement le retrouver grâce au marquage Bicycode qui figurait sur le vélo. Il suffisait qu’ils s’adressent à la police nationale. Ils n’ont pas relevé le numéro du marquage.

Ils nous ont demandé de décliner notre identité. Nous avons refusé en invoquant le fait que les policiers municipaux n’avaient pas le droit de procéder à des contrôles d’identité.

A défaut d’autres arguments, après plus d’une heure de discussion et avec l’arrivée de la photographe du Parisien, le directeur de la police municipale a fini par accepter notre stationnement, tout en laissant en place le dispositif des policiers en tenue jusqu’à notre départ.

Nous avons pu alors échanger plus cordialement avec lui. Il nous a déclaré que lui-même était motard et que, de ce fait, il comprenait très bien les cyclistes contre les automobilistes.

Publicités

2 réflexions sur “Saint-Maur ne digère pas son clou rouillé

  1. Juste atterrant en 2016… Je me souviens de mes premières vacances à Berlin en… 1987 !!!!! Les vélos étaient les rois, fonçaient sur leurs pistes réservées, les trottoirs étaient pour les piétons et la chaussée pour les voitures… Que de réacs encore parmi nous !!!!! 🙂 :-/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s