Songes pluvieux d’été


Les papyrus sont des surnoms que l’on donne aux vieillards de Russie

L’Histoire racontée par nos contemporains est fascinante d’imagination et d’incrédulité.

Vivons-nous dans le même monde?

Mes jeunes semblables me surprennent.

Qu’est ce qu’on fait?

Oui, ce matin, une fois encore, c’est le déluge en Alsace.

Si je dis « qu’est-ce qu’on fait? », c’est pour aborder le triste désœuvrement de ceux qui sont des inconditionnels du vélo.

Je parle du vélo sportif et du vélo de randonnée.

Les autres, les cyclistes « utilitaires » savent se jouer de la pluie.

Ils pédalent par tous temps, parfois même dans la joie, heureux de faire corps avec l’alchimie de l’air et de l’eau qui se mêlent.

Je cherche une occasion, un alibi, pour mettre le nez dehors, ne serait-ce que l’aller et retour à la supérette du coin.

Mais la pluie n’a pas que des inconvénients, elle permet d’approfondir les sujets ô combien nombreux qui ponctuent l’actualité.

Le bac philo m’interpelle.

Dans ce monde de brutes, existe t-il une parcelle de liberté où l’humain est capable de faire le point sur son existence et celle de ses semblables?

Comment moi qui n’ai aucune culture livresque philosophique pourrais-je répondre et développer tel ou tel sujet?

Le désir est-il par nature illimité ? (sujet du bac L)

Comment aborder une telle question sans s’appuyer sur l’expérience des philosophes?

Je plains les potaches qui n’ont pas le bagage suffisant.

Moi, par exemple, sans entraînement, que pourrais dire pour répondre à une telle question?

Mon désir, c’est de faire du vélo, mais il est par nature limité aux jours sans pluie.

Si mon vélo est imposé, ce n’est plus un désir et il devient une souffrance.

Alors je souhaite que le beau temps revienne…

Mais le mauvais temps est dans l’ordre des choses, alors je limite mon désir.

J’ai bon monsieur le professeur?…

Je me tire par une pirouette d’un mauvais pas dans lequel je ne veux pas sombrer en changeant de sujet…

Pourquoi avons-nous intérêt à étudier l’histoire ? (sujet bac ES)

Ce sujet là me semble facile…c’est donc qu’il est compliqué puisqu’on peut « se barrer » dans toutes sortes de direction.

Je sais que l’Histoire est peu connue de nos contemporains.

Cinquante ans après avoir quitté « le bahut », je m’en inquiète.

Jules César était-il un dictateur?

Bien sûr puisqu’il pouvait dicter plusieurs lettres à la fois à sa secrétaire!

Je n’invente presque pas, c’est dans la vidéo ci-dessus.

Mais enfin l’Histoire vraie reviendra t-elle dans nos esprits, plus tard, lorsque nous aurons compris qu’elle est indispensable à comprendre qui l’on est, d’où l’on vient, où l’on va et pourquoi le Monde se déchire ça et là aux confins de la planète.

Les itérations, le bégaiement de l’Histoire sont aussi des sources inestimables de compréhension sans lesquelles on peine à décrypter le quotidien.

Si vous voulez vous distraire, aller voir les perles du bac...on comprend mieux pourquoi l’Éducation Nationale trébuche.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s