L’ubérisation du vélo

Coursier à vélo, une caricature de la précarité

Ils sont 4500 à rester sur le carreau.

Ils, ce sont les coursiers à vélo de la société Take Eat Easy qui vient d’être mise en règlement judiciaire. (source) Continuer à lire … « L’ubérisation du vélo »

%d blogueurs aiment cette page :