Brassicacées


Aujourd’hui je vais voir les brassicacées.

Bref, j’ai les bras cassés.

Et pas seulement.

Au bout de 24 km à musarder dans les champs, la maison.

Le cultivateur regardait son fils semer.

Retraité, il repoussait les mottes au bord du chemin.

Le tracteur disparaissait au bout du champ tellement il était long.

Tout est automatique mais on ne peut pas confier ça à un intérimaire…

La preuve, mon fils descend au sol sonder l’enfouissement de la graine…

Les six bacs de semences de maïs se déversent au fil de l’avancement de la machine.

Papa a soixante-douze ans mais il vient apporter la semence avec sa fourgonnette.

J’ai vu que vous replantez des haies?…

C’est l’Europe!…

Mais il suffit d’un bois au bout de la parcelle et on y échappe…à la haie!

Avec le projet de TGV, on m’a bouffé une parcelle de 18 ares à Soppe il y a trois ans…j’attends toujours qu’on me la paie…

Le monsieur tâte les pneus de mon VTT…on voit que les pneus de tracteurs, c’est son affaire.

Puis je pars à la découverte des lieux.

Au loin le massif est beau.

A Aspach le Bas, je grimpe dans le chemin de Michelbach, la dame appelle son caniche blanc quand trois vététistes foncent dans ma direction…va t-on faire du saucisson avec le caniche blanc?…en une fraction de seconde, les croisements s’opèrent sans que je sache ce qu’est devenu le chien blanc.

Je n’entendrai qu’un « salut Max » de la part du trio.

trace GPS

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Brassicacées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s