Le désir consumériste


Les Père Noël ont fait bombance, ils sont repus

Quatre heures du mat.

La première mi-temps est terminée.

Les petits papas Noël se sont envolés vers des contrées lointaines.Je suis de ceux qui digèrent mal.

Un peu trop de tout.

La maison dort et pourtant je déambule.

Tout est terminé.

Je zappe sur l’écran…

Une Femen seins nus a piqué le Jésus dans la crèche du Vatican en criant « Dieu est une femme! »

C’est peut-être pas faux, je n’en sais rien.

Vivre avec les femmes devient compliqué.

Je bats en retraite.

Cette année on avait fait un pacte de modération.

Halte à la surconsommation!

Alors la décroissance, comment elle va?

Pas trop mal, et vous?

Ceux qui se marrent dans les fumées de micro-particules, ce sont les Chinois.

Cette année encore, les compteurs ont explosé.

Tous les compteurs.

A commencer par ceux de la démesure.

Made in RPC. C’est écrit dessus.

Il n’y a que le Port-Salut qui résiste encore.

Pour combien de temps?

Les grandes philosophies politiques nous laissent sur notre faim.

Celle du marxisme, de son collectivisme ouvriériste et de ses hautes cheminées productivistes a été abattue. Celle du capitalisme planétaire est en train de dévorer la planète entière.

Que faire?

J’ouvre la page 131 de mon cadeau et je tombe sur quoi?

Échapper à la prison du désir consumériste

Tout un programme!

Je sens que je vais finir la nuit avec.

C’est dans « L’art d’être libre dans un monde absurde » de Tom Hodgkinson (éd. Les liens qui libèrent)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s