Zone à détruire


zad2
source

Nouvelle adresse de Jean Dupont:

ZUP de Nantes.

Jean Dupont habitait la ZAD.

La Zone à Défendre de Notre-Dames-des-Landes.

Il ne demandait rien d’autre que de vivre sa vie comme avant, dans une cabane.

La Zone à Défendre, c’était une zone qui donnait un sens à sa vie.

Jean Dupont l’appelait ZAD.

ZAD, ZAD, ZAD!

Ça sonnait comme Zorro et ses coups d’épée dans un mur de carton.

Macron l’a tout de suite repéré, Jean Dupont.

Avec son chien, ses chats et ses poules.

Dans sa soif de nouveau monde, Macron a appelé ses gendarmes à détruire la ZAD

Macron ne supportait pas ce mât de cocagne muni d’une roue de charrette ou de bicyclette à laquelle sont suspendus les lots à gagner, friandises, saucisses, saucissons, jouets, objets divers.

Macron l’avait dit, je vais casser la cabane, la cabane du vieux monde.

Macron a détruit la ZAD.

Pour Macron, la ZAD, c’était la zone de non droit.

Non! pas la zone de non droit: la Zone à Détruire.

Jean Dupont est parti avec ses cartons.

Sous les ponts de Nantes.

 

Publicités

4 commentaires

  1. Quad on comprend la manière scandaleuse par laquelle les Lobbies légifèrent dans ce pays, c’était surtout une Zone Assurément Démocratique. Le droit est une farce qui profite aux délinquants en col blanc.., alors cette zone de non droit avait un parfum respectabilité hors normes. La démocratie est une farce quand les représentants du peuple servent des intérêts privés à grands coups de magouilles, de dessous de table.

  2. Je comprends mais moi je suis partagé sur le sujet…
    Si tu viens monter ta cabane (avec une roue de vélo au sommet du mât bien sûr !) dans mon jardin, je sais pas si je serai d’accord !
    Je m’interroge sur ce qui s’est passé ces derniers mois sur cette ZAD : ceux qui voulaient discuter l’ont-il fait ? cela leur a-t-il été proposé ? Je suppose qu' »on » a quand même essayé d’avancer …? de part et d’autre ? (définitions de projets, …)
    Bref, les médias nous bassinent à nouveau de sensationnel (images chocs, barricades, feux, tracto-pelles, …, propos musclés de part et d’autre), mais pourquoi ne nous dit-on pas tout ce qui a été tenté pour résoudre le problème ?

  3. J’invite cordialement les jean-foutre et les Jean Dupont qui piétinent allègrement les lois et le droit de propriété à aller squatter chez ceux qui soutiennent chienlit et anarchie. Mais qui ont néanmoins un terrain clôturé et une serrure à la porte. On se demande pourquoi…

  4. Et oui, c’est tellement sympa l’utopie, le rêve d’un monde inventé, sans règle ni contrainte, dans lequel chacun retrouve ses souvenirs d’enfant en construisant des cabanes dans les bois.
    Cette gentille histoire a pourtant pour moteur le RSA dont profitent sans vergogne nos aventuriers, car on ne fait plus la révolution gratuitement, et pour cadre des terrains illégalement occupés, proches de toutes les commodités offertes par la belle ville de Nantes qu’il s’agira de souiller chaque fois que la loi cherche à se faire entendre.
    Que Jean Dupont garde ses rêves, enterre ses cartons, grandisse et prenne sa place dans la société des hommes.
    Et que ses admirateurs se montre responsables en cessant d’encourager ce qu’ils ne voudraient pas chez eux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s