Le vélo à l’école

Vague de vélomania à l’école, tous les enfants de CM1 et CM2 reçoivent un apprentissage du vélo.

Je ne sais pas si c’est une circulaire ministérielle qui l’a décidé, mais tout le monde est sur le pont.

Aujourd’hui Sentheim. Muni de mon agrément d’accompagnateur, je me rends à l’heure dite sur place.

extrait du dossier cyclisme site EPS68

Dans la classe, la diapo au tableau affiche « sortie VTT 14 heures »

On ne peut donc plus que constater la suprématie du VTT: tous les enfants sont équipés de ce genre de machine. La cause est entendue, il faut donc faire avec ce vélo qui n’a rien d’urbain.

21 élèves et un moniteur professionnel de…VTT. Les parents sont appelés à la rescousse pour accompagner.

d’abord expérimenter tous les carrefours de Sentheim

Stop, virage à droite, giratoire, cédez le passage,…tout y passe. A la fin, cela devient un peu rébarbatif. Les enfants qui croient à une partie de plein-air déchantent un peu, tous à la queue-leu-leu.

ensuite expertiser les carrefours de Guewenheim

De temps en temps, une chaine déraille, un bras se tend à droite pour tourner à gauche, monter les vitesses, les descendre,…

Au retour de Guewenheim, les garçons mettent les boosters et la file s’étend sur près d’un kilomètre. J’ai peine à rattraper le premier, trop content de s’échapper du peloton.

Derrière la maîtresse accompagne les retardataires.

Deuxième tour le 2 juin.

Au programme « comment rejoindre le collège à vélo? »

Pour moi 37km

pour ma sortie école 37 km

Zoubeida apprend le vélo

velo-tunisie-1.jpg
image Marie-Claire

A Mulhouse, on a tenté quelques temps cet apprentissage du vélo en direction d’adultes.

Le CADRes mettait ses vélos à disposition.

Puis l’on a abandonné faute de moyens, l’association qui fédérait les bonnes volontés à Drouot s’est retirée du jeu.

La population féminine originaire du Maghreb est particulièrement rétive au vélo à cause de freins culturels qui empêchent les femmes de pratiquer.

Apprendre le vélo lorsqu’on est adulte est plus difficile.

On tombe de plus haut et ça fait plus mal.

D’ailleurs les moniteurs ne se pressent pas pour éduquer les adultes au vélo car ils craignent d’être tenus responsables en cas d’accidents.

Il y a des personnes qui trouvent tout de suite leur équilibre sur une draisienne, et d’autres pas.

C’est comme ça.

Puis viennent ensuite les pédales.

Les deviner sans les regarder, savoir tourner dans le bon sens, et contrôler sa direction.

Ce qui est étrange, c’est que l’appui des jambes sur les pédales neutralisent parfois la rotation!

Mes lecteurs doivent rigoler.

Mais c’est pourtant ça apprendre le vélo à un adulte.

Lire l’article dans Marie-Claire où des femmes tunisiennes apprennent le vélo

« Moi, mes parents avaient peur que je déchire mon hymen en faisant du vélo, et que je ne sois plus « vierge » pour le mariage », confie discrètement une jeune femme, sans vouloir dévoiler son nom.

Formation au vélo

Je suis toujours aussi perplexe quand on me parle de formation à la pratique du vélo.

Je suis d’une génération où le vélo s’apprenait tout seul puisqu’il était notre seul moyen à la campagne de rallier le village voisin.

Pas de mobylette encore pour les ados. Continuer à lire … « Formation au vélo »

%d blogueurs aiment cette page :