Étiquette : Rustenhart

Rustenhart

Maison éclusière de Rustenhart (aquarelle)

Les épisodes pluvieux n’incitent pas à sortir.

Je reprends mes clichés et je peins, histoire de revisiter les paysages à ma manière.

Bord du Rhin à VTT

Un nouveau complexe de plein air au bord du Rhin à Neuenburg

A la faveur du temps qui s’est arrangé en milieu d’après-midi, j’ai prolongé mon parcours.

Je me méfiais de ce vent de nord-est casse-patte; alors j’ai progressé par les bois comme j’en ai pris l’habitude. Poursuivre la lecture de « Bord du Rhin à VTT »

Ensisheim-Rustenhart à VTT

Les sablières et l’environnement, un triste spectacle (Sermesheim, D2)

Je ne savais pas vraiment vers où me diriger.

Temps médiocre avec un fort vent de nord. Poursuivre la lecture de « Ensisheim-Rustenhart à VTT »

Elle est pas belle, votre commune

Les Vosges depuis Rustenhart

Raconter des histoires, c’est mon autre dada.

Après mon dada vélo.

C’est quand je n’ai rien à dire que je trouve un prétexte pour remplir ma feuille blanche.

Un exercice que j’exécrais quand, potache, arrivait le dimanche soir et que ma tête de linotte  restait désespérément vide. Poursuivre la lecture de « Elle est pas belle, votre commune »

Tenir…

vélomaxou

Beau temps, mais 2°C seulement sur l’Alsace.

On n’aura pas le temps d’avoir froid.

Même sans Damart!

On en profite pour mener un raid jusqu’à Rustenhart, puis obliquer sur Balgau avec un retour plein sud.
28-30 à l’aller et 38-40 au retour.
Un peu trop fort pour moi.
Dommage!

L’avantage, c’est quand même qu’on est rentrés tôt à la maison et qu’on a le temps de faire autre chose que du vélo.

77km

Fastoch!

Oui, c’était « fastoch » aujourd’hui de filer vers le nord.

Une petite brise de sud et 17°C au compteur.

Rien d’autre qu’un virus mexicain ne pouvait nous dissuader
d’enfourcher notre bécane.

Il serait bon, depuis le temps qu’on en parle, qu’on attrape
tous ensemble une fois pour toutes cette fameuse grippe; car il ne
fait pas de doute qu’on va l’avoir avant d’être vaccinés puisque
les « vieux cyclos » seront les derniers à l’être.Vaccinés.

La grande piste rectiligne d’Ensisheim nous tendait donc les
bras et puis on a obliqué vers l’est pour couper la plaine d’Alsace
en travers. Le grand toit de l’écluse de Rustenhart ne plait tant
que j’en ferai une aquarelle. Quand j’aurai le temps!

Après l’épisode des anguilles de Fessenheim, on poussera voir
les grands tankers ancrés devant l’écluse avant de rejoindre « le
cirque » d’Hartheim.

Mettons nos lecteurs dans la confidence: le cirque
d’Hartheim, c’est notre auberge allemande décorée de clowns où nous
aimons prendre un café
.

En rentrant à Mulhouse, Jean arborera son gilet de sécurité dont
l’efficacité n’est plus à démontrer.

Avant d’atteindre Grünhutte, une vingtaine de chevreuils
s’étaient rassemblés dans le parc de la maison forestière pour
goûter à la quiétude du crépuscule.

82km.