Étiquette : neuenburg

Parcours cent et sans…

Ce parcours là ressemble à ces 100 kilomètres proposés par les clubs où, il faut bien l’admettre, on s’ennuie parfois beaucoup.

C’est à dire qu’on y roule pour rouler.

La désaffection du routier vient en partie de là.

Qu’y pouvons-nous?

C’est pourtant ce que j’ai fait cet après-midi rien que pour avoir des kilomètres. Poursuivre la lecture de « Parcours cent et sans… »

Bord du Rhin à VTT

Un nouveau complexe de plein air au bord du Rhin à Neuenburg

A la faveur du temps qui s’est arrangé en milieu d’après-midi, j’ai prolongé mon parcours.

Je me méfiais de ce vent de nord-est casse-patte; alors j’ai progressé par les bois comme j’en ai pris l’habitude. Poursuivre la lecture de « Bord du Rhin à VTT »

Contrôle aux frontières

Mieux valait prendre son vélo aujourd’hui pour traverser le Rhin à Chalampé

Bouchon inhabituel à la frontière allemande aujourd’hui.

A Chalampé, il fallait une bonne dose  de patience pour franchir le Rhin. Poursuivre la lecture de « Contrôle aux frontières »

VTT coté allemand

Au pied du Blauen

Aujourd’hui je traverse le Rhin.

Je pars de Neuenburg.

J’ai bâti un circuit qui chemine au dessus du vignoble du Markgräferland au pied du Blauen Poursuivre la lecture de « VTT coté allemand »

Balade allemande

Chalampé usine pétrochimique

Je rentre la nuit.

C’est toujours mystérieux de devoir imaginer où on met ses roues…

Notre rapport au temps et au relief est modifié: on n’a pas la notion de sa vitesse et l’environnement est sans perspective.

Il faut donc s’habituer. Poursuivre la lecture de « Balade allemande »

Je ne savais pas quoi faire

Jolie rue de cumulus sur l’Alsace

Je ne savais pas quoi faire.

La météo est devenue anxiogène; dès qu’un orage est annoncé, tout le monde abandonne ses projets.

Et on attend…que l’orage arrive. Poursuivre la lecture de « Je ne savais pas quoi faire »

Neuenburg et alentours

Badenweiler, le château

Neuenburg, la petite ville frontalière allemande est toujours aussi animée.

Aujourd’hui, dernier jour du marché de Noël.

Peu avant le marché, le chantier des fouilles archéologiques. Poursuivre la lecture de « Neuenburg et alentours »

La borne Myriamètrique de Neuenburg

On appelle cette borne Myriamètre en pierre,  Myriametersteine en allemand.

Le myriamètre est une ancienne unité de mesure adoptée sous la Révolution. D’une valeur de dix mille mètres (10 km), elle correspondait à trois lieues (Wiki). (plutôt 2.5)

C’est celle de Neuenburg. Elle est à 10 km de Bâle…euh…vous êtes sûrs? par la route ViaMichelin donne 34 km!

Peut-être que les bateaux n’arrivaient pas jusqu’à Bâle à cause de la barre rocheuse d’Istein?…

De précisions sur la navigation du Rhin ici Poursuivre la lecture de « La borne Myriamètrique de Neuenburg »

Dimanche 9 décembre, tchu!tchu!…

Tchu!tchu!

Je ne sais pas imiter le train.

Seulement les vélos qui font dring! dring! ou encore pouet! pouet!

A la rigueur.

C’est donc dimanche que le rythme infernal des trains va reprendre à travers la forêt de la Hardt pour rejoindre l’Allemagne depuis Mulhouse. Après trente ans d’interruption. Est-ce le couple franco-allemand qui cherche à renforcer ses liens par dessus le Rhin?

Une reprise ferroviaire qui n’est du goût de tous les riverains, comme Marie Richert à Bantzenheim qui le fait savoir… Poursuivre la lecture de « Dimanche 9 décembre, tchu!tchu!… »

Bantzenheim, une gare en (re)devenir

On le savait déjà, le service voyageurs de la gare de Bantzenheim à la frontière allemande va renaître.

Va t-on enfin voir s’arrêter cette lente et longue agonie de nos ouvrages ferroviaires? Poursuivre la lecture de « Bantzenheim, une gare en (re)devenir »

Arrestation musclée à Neuenburg

On a d’abord cru à un accident en voyant deux types couchés sur le ventre au bord de la piste cyclable et un enchevêtrement de voitures arrêtées à l’entrée de Neuenburg.

Mais les « secouristes » qui se penchaient sur les « blessés » avaient tous une arme à la ceinture.

Circulez! y’a rien à voir…

 

Quand les DNA prennent leur vélo…

Les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) expérimentent cet été les itinéraires cyclistes de la région mulhousienne dans une série d’articles périodiques.

Aujourd’hui, les DNA se sont aventurées jusqu’à Neuenburg en Allemagne. Une prouesse pour une balade familiale, une rigolade pour d’autres.

Il en faut pour tous les goûts. Poursuivre la lecture de « Quand les DNA prennent leur vélo… »

Neuenburg prépare Noël

cliché vélomaxou

Cette petite place là, les cyclos de la région la connaissent.
Ils apprécient y faire une halte l’été, s’y désaltérer ou manger une glace.
La période de Noël sera propice à une escapade depuis Mulhouse pour les plus endurçis. Le temps de boire un vin chaud…et de repartir le cœur gai.
Les moins téméraires pourront toujours se contenter de celui de Mulhouse où cette année une grande roue va s’installer au milieu des cabanes de Noël.

Je ne sais pas

Neuenburg

Je ne sais pas vous… mais moi, je ne sais pas!

Quand on ne sait pas quoi en penser, on se tait.

Alors je me tais.

Mais c’est sûr que ce type là a souffert et qu’il s’apprête à commettre un hold-up.

Mais non, mais non, je ne l’ai pas dit!

Vous savez, c’est comme dans les silences…ils sont parfois tellement insupportables qu’il y a toujours quelqu’un qui les brise, les silences.

Alors, méditons sur cette sculpture. En silence.

Neuenburg, un nouveau magasin de cycles

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Neuenburg, un nouveau magasin de cycles

Il est ouvert, le nouveau magasin de cycles de Neuenburg.

On ne peut pas le rater, il est situé non loin du pont de
Chalampé.

Déconcertant!

Les vélos présentés appartiennent d’abord à la gamme VTT et
urbain.

Les vélos de route sont relégués à l’étage.

Il faut préciser que le vélo de route tel que nous le concevons
en France est un vélo qui ressemble à un vélo de compétition avec
des pneus fins montés sur des roues de 700 et dépouillé de tout
artifice superflu.

Un concept que les allemands réservent à leurs sportifs.

En revanche, un routier allemand ne s’embarrasse pas des
questions de poids; c’est « du lourd » avec béquille, dynamo de
moyeu, porte bagage,…

Bref, un autre monde.

 

Weihnachtsmarkt en préparation à Neuenburg

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Weihnachtsmarkt en préparation à Neuenburg

vélomaxou

Neuenburg prépare son marché de Noël.

Les chalets sont déjà installés.

Les illuminations sont en cours d’installation.

Jour J, samedi 27 novembre. Jusqu’au 5 décembre.

C’est quoi ça?

Maxou emprunte cet itinéraire des dizaines de fois par an.

C’est celui qui mène à Neuenbourg en Allemagne en passant par
Chalampé.

Voila la chose délicieuse que les cyclos doivent affronter pour
traverser le canal du Rhin.

Chaque jour des dizaines de cyclistes français et allemands
passent par là.

C’est un exemple concret de notre coopération
interfrontalière.

Adolph-Kolping-Weg

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Adolph-Kolping-Weg

Ce sera la balade du jour.

Adolph-Kolping-Weg, c’est ce chemin de randonnée
piétonne au pied de l’autoroute de Neuenburg.

Les allemands ont l’art de dissimuler au sein des environnements
routiers des petites merveilles de nature. Savamment
entretenues.

Ici faune et flore font bon ménage. Même sous la pluie.

Les canards, malins, viennent spontanément à notre rencontre
pensant profiter d’une amélioration de leur ordinaire…Mais nous
n’avons rien pour eux dans nos maigres poches.

Les drapeaux qui accueillent les frontaliers claquent au vent de
mars sur fond de ciel gris orageux.

On ne manquera pas de se faire remarquer en cédant à quelques
plaisanteries baroques sur la place du village.

 

Sortie hivernale

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Sortie hivernale

cliché Vélomaxou

Cycler en ville: oui!

Mais randonner?

On ne sait pas…

Alors, je me jette à l’eau.

J’enjambe mon fidèle destrier en ferraille et je pars. Sac au
dos. Brodequins aux pieds en cas de dérapages incontrôlés.

On verra bien.

Ma rossinante peine à dépasser les 25 km/h. Ce n’est pas faute
d’appuyer sur les pédales.

En abordant la piste de Grünhutte, il faudra modérer ses ardeurs
et se contenter de 14 à 15 km/h pour rester dans une étroite trace
laissée par un véhicule forestier.

Après quelques embardées de droite et de gauche, je reprendrai
la terre ferme. Jusqu’au pont du Rhin à Chalampé.

Un immense chaland passe…

Je pousserai jusqu’à Neuenburg et ses rues paisibles avant de
rentrer à Mulhouse.

Images Vélomaxou

Bienvenue en France!

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Bienvenue en France!

Les cyclos qui arrivent d’Allemagne ne manqueront pas de
remarquer notre attention à leur égard: une jolie flêche les invite
à emprunter le parking de la douane pour rejoindre Chalampé.

Pour l’instant, le passage du Rhin à Chalampé reste optionnel
pour les vélos, c’est à dire qu’on fait comme on peut avec du
bricolage le long du pont de fer.

Ce n’est pas mieux entre les deux ponts, ni coté allemand où les
cyclos sont déviés vers les jardins.

Nepomukfest n’est pas à la fête…

Neuenburg fête chaque année
Népomucène, prêtre catholique et martyr au
XIVeme siècle.

Mais Népomucène nous apporte la pluie
aujourd’hui.


Vélomaxou n’a vu que les préparatifs de la
fête et ses échoppes capables d’abriter nombre de
pélerins égarés autour d’un bon verre de
Markgräfler wein et d’une part d’Elsässer Gugelhopf.


Cette année, le Schmetterling est à
l’honneur…


Si le temps s’éclaircit, on pourra
toujours s’envoyer en l’air

On pourra toujours se balader sur la Marktplatz avant de
reprendre la route du retour
En passant par Ottmarsheim qui n’a pas
besoin d’arrosoirs par ce 13 juillet pluvieux.


En désespoir de cause, Vélomaxou rangera son
vélo et profitera du mauvais temps pour vous peindre
l’abbaye.


Bon après-midi à mes lecteurs!

Au pays des trois frontières…

Aujourd’hui, beau temps.

Partir tôt après le déjeuner et rejoindre
Huningue qui a su mettre en valeur ses belles façades.

La passerelle des trois frontières est vraiment belle et
un trait d’union paisible entre les deux rives du Rhin.

On aperçoit au loin sur les hauteurs le village
d’Otlingen où nous nous rendrons ensuite.

Les enfants des écoles profitent de cette belle
journée pour rendre visite aux oiseaux et aux canards
accompagnés de leurs professeurs. 

A Weil, changement de décor, le Marktkauf accueille les
nombreux badauds.

Sous les voies, les tunnels piétons sont
décorés de tags aussi populaires que chez nous.

Voici un beau point de vue après la côte qui
conduit à Otlingen.

Puis, on emprunte la Kandernthal en direction de Kandern…

…vallée que l’on quitte à Hammerstein par une
nouvelle côte sévère mais courte.

Ici, un banal pylone haute tension…

mais celui-là est habité par des voltigeurs…

Un regard sur ce joli village d’Ettingen…

…puis on rejoint par les hauteurs Schliengen et ses belles
vues sur le vignoble…avec au loin le complexe industriel de
Chalampé qui gâche un peu le paysage.

Finir la balade par Neuenburg où cette belle
bâtisse a souffert des flammes.

Compter 100km.