Vélo pour dame et ecclésiastique


En 1914, la grande firme Manufrance commercialisait des cycles
sous la marque « Hirondelle ».

Le modèle « passe-partout » est particulièrement étudié.

« Ce que redoutent surtout les dames, c’est la fatigue qui
résulte soit du poids de la machine, soit des trépidations
produites par les accidents de la route, soit de la selle qui
blesse, etc »

Le Bon Dieu devait apprécier aussi que son personnel en soutane
soit l’objet d’une telle attention de Manufrance.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s