Fessenheim, touche pas à ma centrale!


Avec le manifestation d’employés de Fesseheim hier devant les locaux du PS mulhousien, la fracture entre les tenants et les opposants au nucléaire s’est ouverte à gauche au grand jour.

En pleine vague de froid avec les réacteurs chauffés à blanc, l’exercice revendicatif ne manque pas de sel!

On ne sait pas si ces manifestants étaient tous des agents EDF ou s’il y avait aussi des agitateurs extérieurs, mais la démonstration est réussie: à gauche, on le voit, tout le monde n’est pas d’accord sur l’avenir du nucléaire civil.

Entre ceux qui veulent à tous prix, même à celui de devoir doubler ou tripler le coût du kWh, fermer Fessenheim et une vingtaine d’autres réacteurs et ceux qui ne veulent pas perdre leurs jobs et qui se foutent des risques du nucléaire, il y a un grand écart.

Un grand écart à faire par le candidat rose pour concilier les mécontents verts…et les mécontents rouges.

La tâche ne va pas être facile pour calmer les esprits et rassembler à gauche.

On avait déjà la droite la plus bête du monde sans qu’elle se force trop; on pourrait fort bien avoir aussi la gauche la plus idiote pour perdre une fois de plus les élections.

Les Français semblent vraiment incorrigibles.

Mais en réalité, cette manifestation des salariés de base du nucléaire n’est rien d’autre que l’expression d’une inquiétude face à des décisions prises à la hâte par les décideurs politiques sans avoir expliqué au préalable que vont devenir les emplois, par quoi on va remplacer Fessenheim ni de combien sera le coût social…

Les travailleurs savent trop qu’ils peuvent faire les frais à leurs dépens de décisions hâtives auxquelles ils n’ont pas été préparés comme à Gandrange ou à…Lejaby.

2 réflexions sur « Fessenheim, touche pas à ma centrale! »

  1. C’est pourtant simple :
    Il faut se dépècher de fermer Fessenheim sans précipitation, mais si possible un peu avant qu’elle ne nous pète à la g . . . .

    J’aime

  2. Ils oublient que le démantèlement nécessite une main-d’œuvre importante pour de longues années en arrêtant de produire des déchets à la charge de nos descendances.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :