Le premier tourne à droite à Mulhouse


Un premier tourne à droite cycliste a été inauguré hier à Mulhouse.

Une petite vidéo pour illustrer le sujet.

Les lieux sont assez étroits et le trafic nécessite la prudence avant de s’engager dans la voie transverse.

D’autant que les usagers ne s’attendent pas forcément à voir un vélo surgir…

Tout dépendra de la sagesse des utilisateurs à deux roues non motorisés.

 

9 réponses sur « Le premier tourne à droite à Mulhouse »

    1. Oui, très bonne réflexion; le port du casque même non obligatoire étant la seule protection du cycliste, mieux vaut s’en servir et les représentants du CADR feraient bien de donner l’exemple!

      J'aime

      1. Il serait aussi très utile d’aménager tous les futurs carrefours munis d’un tourne à droite avec un couloir clairement tracé permettant aux cyclistes d’arriver effectivement jusqu’au feu rouge sans être bloqués par des véhicules qui serrent trop la chaussée à droite; car dans ce cas , le tourne à droite n’a plus aucune utilité ; on voit d’ailleurs clairement sur la vidéo le cas de la voiture arrêtée trop près de la bordure gênant le passage du cycliste.

        J'aime

  1. Si on supprimait tout bêtement la voiture en ville, qu’on l’interdise en campagne et qu’on la proscrive partout ailleurs, la vie serait bien plus facile

    J'aime

  2. Cessez svp ces polémiques avec le port du casque en ville. Cela ressemble à de la propagande. Les cyclistes urbains n’en veulent pas. Point. Des gants pour les mains sont certainement plus appropriés, ainsi que des protections pour les coudes et les genoux. Si on commence à s’habiller tout protégé, on n’en fini plus et c’est pour cette raison que le cycliste urbain prend le parti de rouler léger à vitesse modérée en ville. Le vélo et son usage n’est pas dangereux. Je déconseille le port du casque pour l’apprentissage du vélo des enfants et la compréhension de l’équilibre. Une bonne chute à vélo avec une bonne bosse sur le front fait partie du jeu. C’est nécessaire pour comprendre le comportement que doit adopter un jeune à vélo. La prévention passe par là. Cette attitude responsable est beaucoup plus productive que le port passif du casque comme si le port du casque allait tout d’un coup apaiser la circulation en ville. Les cyclistes ne sont pas un jeu de quilles. Ils savent tenir en équilibre et ne se vautrent pas sur toutes les bordures de trottoirs par plaisir. Oui pour généraliser le 30 km/h en ville au bénéfice de tous, en premier lieu des autos qui verront une meilleure fluidité et un gain de temps de parcours. Ce que Strasbourg a tenté… etc, etc… Patrick Haberthur 18-3-2012.

    J'aime

  3. « Une bonne chute à vélo avec une bonne bosse sur le front fait partie du jeu » dixit Patrick Haberthur
    Et un bon traumatisme crânien, là on rit moins ; franchement le port du casque n’est pas un luxe ou un effet de mode, c’est même. une question de survie en cas de chute

    J'aime

    1. Exactement on rit moins mais la vie est ainsi faite… La mort survient quand on ne s’y attend pas le plus souvent. La casque vélo est bien un effet de mode oui. Le traumatisme cranien c’est l’affaire de tous : piétons, randonneurs, sportifs, … passer en voiture décapotable sous un camion, la tête en moins, … tomber du haut d’un tabouret quand on lave ses vitres, du haut d’un escalier, une peau de banane, une merde de chien mal placée, et hop à l’hôpital… Alors voilà sans casque, je vis tout simplement… et quand la fin arrivera, elle arrivera.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s