Le bide des vélos tatoués


Cette info là, la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) aurait pu éviter de la diffuser.

Figurez-vous que l’autre antivol de vélos, avec l’antivol en U, promues par la FUB, c’est le marquage des vélos, ce que d’autres nomment aussi le tatouage.

Très bien!

Selon la FUB, un vélo marqué est plus facilement retrouvé.

Mais là où le discours se grippe, c’est quand la FUB produit ses chiffres.

Selon elle, il y a eu 115000 vélos marqués entre 2004 et 2011 sur un parc estimé à 3 millions.

Pendant cette même période, il y aurait eu 3,6% de vélos marqués et volés soit 4140…

Grâce au marquage, 6,5% auraient été retrouvés soit 269 vélos en 7 ans (38 par an)!

Je ne voudrais pas paraître irrévérencieux envers la grande fédé, mais afficher seulement 6,5% de vélos marqués retrouvés, c’est un bide monumental en faveur du tatouage.

Autre article en relation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s