Traversée du Massif Vosgien à VTT, un plein de nature


Du nord au sud, voici notre récit de la Traversée du Massif Vosgien (TMV).

Les tracés empruntent en grande partie l’itinéraire balisé TMV de la FFCT.

Long de 400 km et comportant 10.000 m de dénivelée, ce voyage vous plongera au cœur de la forêt vosgienne, ses lacs, ses sommets et son histoire.

Mais il faut avec soi des cartes au 1/25000e et éventuellement un GPS avec parcours téléchargés, ce qui est plus confortable…

Cela dit, il arrive parfois que certains sentiers aient disparu dans la végétation et que des panonceaux TMV soient manquants ou invisibles sous les feuillages.

Une erreur de parcours peut parfois vous coûter des efforts et du temps supplémentaires.

De très belles images et des découvertes insoupçonnables de la richesse botanique et de sites historiques au cœur de la forêt vosgienne.

On en a plein les yeux.

C’est trop comme disent nos mômes aujourd’hui.

Cette traversée a été effectuée en 6 jours avec des haltes en auberge.

Bagages transportés par véhicule.

Attention: certaines parties du parcours sont très techniques, voire dangereuses.

Il faut envisager selon ses capacités de pousser ou de porter le vélo.

Les chemins sont caillouteux et sablonneux, parfois défoncés par les engins de débardage.

Les grandes rampes en secteur caillouteux sont pénibles et demandent de la puissance.

Ne pas hésiter à descendre à pied les pentes lorsque le terrain est accidenté et que sa forme physique est entamée!…

Machines toutes suspendues recommandées.

J’ai fait quelques chutes dont une où je suis passé par au-dessus de ma bécane: porter gants et casques.

Le sac à dos bien sanglé vous protège si vous retombez sur le dos.

Bien inspecter chaque soir si vous n’êtes pas porteur de tiques.

Eau par temps très chaud (ce qui a été notre cas): prévoir quantité suffisante dans « Camelbak » . Pour moi, 1,5l que je renouvelle dès que l’occasion se produit; ce qui est rare, plus 600ml d’eau glucosée dans bidon.

Prévoir Biafine si transpiration importante du fessier.

Mon sac avec repas méridien et nécessaire réparation pèse 6kg.

Pour résumer, attendez-vous à parcourir 427km et 10800m de dénivelée nécessitant 7 à 8 heures de selle par jour.

Moyenne journalière des vitesses comprises entre 10 et 12 km/h, à moins d’être un compétiteur,

Ce que je ne suis pas.

Rappel: sur les sentiers de randonnée du Club Vosgien baptisés GR, les randonneurs pédestres sont prioritaires; n’abimez-pas leurs sentiers et la flore autour.

Ne laissez aucun détritus derrière vous!

La description de nos six étapes effectuées avec le club Loisirs Rixheim Vélos…

1ere étape: Wissembourg-La Petite Pierre

2eme étape: La Petite Pierre-Wangenbourg

3eme étape: Wangenbourg-Le Hohwald

4eme étape: Le Hohwald-Lapoutroie

5eme étape: Lapoutroie-Gaschney

6eme étape: Gaschney-Thann

Voir et télécharger les traces GPS, étape par étape…

Wissembourg-La Petite Pierre

La Petite Pierre-Wangenbourg

Wangenbourg-Le Hohwald

Le Hohwald-Lapoutroie

Lapoutroie-Gaschney

Gaschney-Thann

Pour les collectionneurs de cols, voici les cols franchis au cours de la TMV  (le nombre indique l’altitude) (plusieurs dénominations peuvent correspondre au même col)

  1. Col de Steige 335
  2. Col de Valsberg 652
  3. Col de Hoellenwasen 916
  4. Col de Litschhof 334
  5. Col Schaufelshald 339
  6. Col de Hichtenbach 357
  7. Col du Wineckerthal 358
  8. Col du Wittschloessel 368
  9. Col du Hochfirst 385
  10. Col de Klingelfels 385
  11. Col de Goetzenberg 400
  12. Col de Geroldseck 431
  13. Hauteur de Grendelbruch 545
  14. Col du Schaentzel 584
  15. Col des Pandours 662
  16. Col de l’Ungersberg 676
  17. Col de Bellevue 749
  18. Col de la Franzluhr 823
  19. Col Entre Schneeberg et Baerenberg 902
  20. Col du Narion 922
  21. Col du Grumbach 575
  22. Col Haut de Ribeauvillé 742
  23. Col Amic 828
  24. « Col de Freland-Urbacher Jochhöhe » 830
  25. Col du Freundstein 860
  26. « Col des Bagenelles-Diedoldshausenhöhe-Markircher Steig » 903
  27. « Col du Sudel-Col du Firstacker » 955
  28. Mohrenloch 977
  29. Sattel 1049
  30. Col de la Pierre des Trois Bans 1128
  31. Col du Calvaire 1144
  32. Col des Immerlins 1165
  33. Col du Baerenberg 380
Publicités

5 réflexions sur “Traversée du Massif Vosgien à VTT, un plein de nature

  1. « Bagages transportés par véhicule » ! ! !
    Et les sacoches, ça sert à quoi ?
    – empreinte écologique réduite
    – effort accru
    Là, je tirerais mon bérêt !

    • J’ose espérer que Lomoberet s’habille de peaux de bêtes et se déplace à pied. Personnellement, j’ai fait la TMV en autosuffisance à l’age de quarante ans, mais à plus de soixante comme Max, il faut être raisonnable. L’empreinte écologique d’un véhicule pour cinq vététistes est probablement moindre que de déverser ce genre d’âneries par ordinateur. Moi je tire mon casque (ça protège mieux qu’un béret) à ces gars (moyenne d’age 58 ans) , qui ont réussi à boucler ce périple.

  2. Ping : La traversée des Vosges à VTT | velomaxou

  3. Un bon début avant de traverser le massif en entier…!! Au vu du parcours, vous n’avez pas chercher au plus court. Félicitations à vous tous pour cette aventure assez physique d’un vosgien randonneur…!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s