VTT, montage d’un pneu tubeless


J’ai déjà consacré une chronique aux pneus de VTT ici.

Mon réparateur constate que les utilisateurs de pneus avec ou sans chambre se partagent à peu près à parts égales.

Il reste que monter un pneu sans chambre est parfois redouté car il existe des prérequis.

Précisons tout de suite qu’un pneu sans chambre nécessite une jante spéciale, du liquide préventif, un kit valve,…

On ne crève pas souvent avec un pneu tubeless  (tubeless veut dire sans chambre)

Pourquoi?

Parce que le pneu sans chambre renferme un liquide préventif qui obture la plupart des crevaisons sans qu’il soit nécessaire d’intervenir pour réparer et qu’on évite les pincements de chambre en cas de choc sur une pierre.

Seulement, face aux avantages du pneu tubeless, légèreté, moindres crevaisons, possibilité d’abaisser la pression de roulement en terrain difficile, il y a aussi des inconvénients.

Inconvénient n°1:

Si vous crevez malgré tout, il faut se dépanner avec une chambre à air et donc en posséder une avec soi

Avant de monter une chambre à air, il faut débarrasser toutes les épines contenues dans le pneu…et conserver la valve du tubeless après l’avoir démontée (plutôt que de la jeter) car elle peut resservir.

Inconvénient n°2:

Monter un pneu sans chambre n’est pas simple et demande un certain tour de main notamment pour plaquer les flasques du pneu contre la jante et pour injecter le liquide préventif anti-crevaison.

J’ai trouvé cette vidéo ci-dessus qui décrit le mode opératoire à respecter pour un pneu Schwalbe.

Pour d’autre marques, le montage est similaire.

Verser le liquide préventif (environ 100ml) par le flanc si la jante est équipée d’une valve Presta (obus non démontable). On prend le risque d’en gaspiller si l’on manque d’adresse.

Sinon, avec une valve Schrader, injecter le liquide par la valve après avoir retiré l’obus.

Enfin, mieux vaut avoir un compresseur pour plaquer les flasques à l’intérieur des joues de la jante…ou une cartouche de CO2.

Attention à ne pas dépasser les pressions constructeur avec le compresseur!

Un dernier mot: le liquide préventif sèche à la longue; penser à le renouveler périodiquement.

Les trucs:

1/Si vous retirez une épine qui dépasse à l’extérieur du pneu, le liquide doit venir boucher la fuite.

Regonfler au fur et à mesure…

Utiliser de la super glue à l’extérieur pour aider au colmatage.

2/ Il existe aussi des kit réparation composés de rustines et de mèches pour se dépanner.

Voir aussi la démonstration de montage chez Probike

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s