Vélo et confinement


Tweet de la FUB

Devant la pluie de PV dressés arbitrairement contre des cyclistes pendant le confinement, la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) a déposé un référé-liberté devant la juridiction administrative.

un référé liberté est utilisé en cas d’urgence si une décision administrative porte une atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale

Le Ministère de l’Intérieur vient d’y répondre dans un mémoire-défense.

Dans un tweet, Olivier Schneider, le président de la FUB résume la position de la place Beauvau. (ci-dessus).

Voici le courrier du Ministère au juge des Référés du Conseil d’Etat…un peu alambiqué mais qui reconnait que le vélo ne peut être interdit à titre d’activité physique dans un rayon d’un km et pendant un maximum d’une heure…

On ne peut que féliciter la FUB qui contrairement aux autres fédérations défend clairement et efficacement les cyclistes.

9 réponses sur « Vélo et confinement »

  1. Merci pour cette bonne nouvelle !
    Sans vouloir polémiquer, rappelons néanmoins que la Fub, à l’instar d’autres fédérations nationales, n’a pas toujours été très offensive quant aux restrictions de circuler à vélo…cf. son communiqué de presse du 17 mars dernier : https://www.fub.fr/presse/restez-vous-deplacements-absolument-obligatoires-envisagez-solution-velo-efficacite-sante
    Elle s’est heureusement « rattrapée » par la suite.
    Cordialement

    1. J’observe que c’est la FUb qui fait dire le droit et qu’on peut faire de l’exercice physique avec son vélo autour de chez soi. Pas La FFCT, pas la FFC. C’est quand même paradoxal.

  2. La FUB est adhérente de la FFCT de même que la FFCT est adhérente de la FUB (adhésions « croisées ») de sorte que la « victoire » et le « bénéfice » de cette clarification de textes règlementaires reviennent aux 2 associations à parts égales… à défaut de connaître l’exacte part d’effort de chacune pour parvenir à ce résultat.

  3. Le vélo est un moyen de transport, au même titre que la bagnole ou le cyclomoteur. Pas besoin de FUB ou d’une autre fédération pour le rappeler. On peut aller acheter son pain , son journal etc à vélo. C’est ainsi que je pratique quand je veux sortir de mon périmètre restreint. Il suffit, en cas de contrôle, de fournir le certificat dérogatoire et si on est sur le chemin du retour, la preuve d’achat.
    A part ça, que la fédération machin chouette soit nulle ou mieux que la fédération truc, on s’en fout, à moins qu’on ait vraiment un vieux contentieux à son égard, ce qui semble être le cas ici. Ce sont des instances animées par des bénévoles, enfin certaines, et elles risquent de crever bientôt, et là, quand ça arrivera, on en viendra à « regretter le bon temps de la fédé… »
    Jimmy

    1. Non, la question n’est pas celle-là. La question est celle de tous ceux qui se sont fait verbaliser en dehors du droit. La FUB a fait dire le droit et il sera opposable à ceux qui ont verbalisé contre le droit, c’est à dire la police et la gendarmerie. Tant mieux si tu peux te balader à vélo pour faire tes courses. Il n’en est pas de même partout, il suffit de lire la presse. Si verbalisé tu peux te défendre tout seul, tant mieux aussi. La FUB a pris le parti des utilisateurs de vélos et la FFC et la FFCT se sont bassement couchées devant leur tutelle. Et c’est tout. La FFCT va t-elle mourir? oui sans doute lorsqu’on voit son vieillissement. c’est son problème, pas le mien et je peux vivre sans et elle sans moi aussi, j’imagine. Et je ne la regretterai pas vu le modèle de cyclotourisme qu’elle défend dans les clubs.

  4. Toutes ces fédérations n’ont pas la même population d’adhérents :
    – La FUB c’est pour les usagers de la bicyclette, vélo en ville, vélotafeurs, … donc but utilitaire
    – La FFCT c’est pour les cyclotouristes donc but loisirs
    – la FFC c’est pour les compétiteurs donc but compétition.
    Ceci explique peut-être cela (entre autres la position des différentes fédérations) …

    1. Oui bien sûr! je n’ai rien dit contre. Mais c’est la FUB qui fait dire au ministère de l’intérieur qu’il n’a pas à interdire le vélo dans un rayon d’un km au titre des activités physiques. Pas la FFCT! Or pouvoir faire 20 km autour de chez soi dans l’heure dès lors qu’on n’habite pas en hyper-centre, c’est valable. La FFCT, encore une fois, ne l’a pas défendu. Du VTT en ville, ça peut être sympa dès lors que la ville est débarrassée de ses bagnoles. https://velomaxou.com/2020/01/29/le-velotourisme-en-ville/

  5. En lisant la lettre du ministère de l’intérieur, je suis sur le cul, car clairement ces messieurs croient encore pouvoir justifier leurs élucubrations. Or, ils ne démontrent que les deux choses suivantes : ils n’ont plus été sur un vélo depuis fort longtemps, et ils ne sont pas très forts en calcul.

    1. Tout à fait d’accord. Pour comprendre pourquoi le vélo est au plus mal en France dans les stratégies alternatives de déplacement, il faut aller au cœur de l’Etat dans un ministère pour se rendre compte des a priori qui fondent des interdits pour la France entière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s