Rixheim, la cyclabilité à la loupe


Rixheim, une grande commune de l’agglomération mulhousienne avec 13000 habitants, s’est résolument investie dans les infrastructures vélo.

Avec un parti pris, celui d’affecter une partie des trottoirs aux cyclistes.

C’est un engagement délibéré qui, s’il est salutaire, mérite réflexion.

La circulation sur trottoir a eu des effets bénéfiques pour créer des double sens cyclables dans les rues à sens unique, c’est indéniable comme sur ce cliché ci-dessous

Mais Rixheim a généralisé la circulation des vélos sur trottoir sans respecter les recommandations du CERTU (Pistes cyclables, fiche 007, août 2009), notamment:

– Lorsque le trottoir est suffisamment large,  une solution consiste à délimiter une piste à hauteur du trottoir, mais en différenciant très clairement les parties affectées aux cyclistes et aux piétons.

Or à Rixheim, ce n’est pas le cas. Piétons et cyclistes peuvent donc se retrouver en conflit.

Les décrets n° 2006-1657 et 2006-1658 du 21 décembre 2006 et l’arrêté du 15 janvier 2007 relatifs à l’accessibilité de la voirie et des espaces publics
imposent une largeur minimale de trottoir de 1,40 m libre de tout obstacle.

Cette disposition n’est quasiment jamais respectée.

En voici un exemple flagrant où les clients sortant du commerce risque la collision avec un cycliste…

1/ les grands axes de la commune, ceux du transit inter communal

– a/sont-il praticables aisément à vélo sans mise en danger du cycliste?

3 points axes protégés mais lacunes

Si la rue de Habsheim est bien équipée d’une large bande cyclable sur trottoir, il n’en va pas de même rue de l’Ile Napoléon où les équipements sont à l’abandon…Ironie de l’histoire, deux grands commerces de cycles sont installés dans cette rue de fort passage!

Fin de trottoir obligatoire…insertion sur chaussée dangereuse avec flaque d’eau (rue de l’Ile Napoléon)

On ne peut passer sous silence l’axe Zimmersheim-Riedisheim qui traverse la commune et son ouvrage cyclable de qualité fort bien protégé (pente de 9% coté Zimmersheim).

Entrée de Rixheim par la rue de l’Etang, une rue étroite et fort empruntée

La rue de l’Etang fait l’objet d’un dispositif sur trottoir soigné mais insuffisamment large avec de nombreux « bateaux » de garage…avertissement aux automobilistes mal garés bienvenu

On ne peut évidemment pas passer sous silence la bande cyclable fraîchement construite en traversée de la A35 rue d’Ottmarsheim…même si la traversée de la chaussée pour la rejoindre est problèmatique…

2/ le transit local

-a/ est-il agréable et facile à utiliser par le cycliste de la localité?

Le transit dans le centre de la localité est à l’image de l’étroitesse des rues: compliqué. Il demande vigilance.

Mais dans le reste de la localité (Entremont, Rotonde, rue de la Navigation, Passerelle) la circulation est aisée.

La Rotonde. Fallait-il généraliser la circulation sur des trottoirs aussi peu larges?

3/ quels sont les équipements spécialisés réservés aux cyclistes?

– a/piste cyclable ou bande cyclable

Oui, il existe des infrastructures confortables et spécialisées pour les cyclistes comme celle qui relie le centre ville à la Rotonde à partir de la D66.

Syphon de contournement de la rue de l’Etang. Attention poteaux! On pourrait y mettre de la peinture fluo

– b/double sens cyclable

Plusieurs matérialisations existantes dont celle-ci pas toujours évidente pour les vélos et les voitures…

– c/couloir bus-vélo

non concerné

-d/ aménagement hors voirie (parcs, passerelles, tunnels)

oui, traversées SNCF mais à pied!

-e/ zone 30

oui

-f/ zone de rencontre (zone 20)

oui, j’en ai trouvé une ici…

…et aussi rue du Furet…

Rue du Furet

– g/tourne à droite aux feux

Non, cette disposition connue dans la ville centre et à Illzach n’est pas encore parvenue jusqu’à Rixheim.

Pourtant les occasions ne manquent pas…

Pourquoi ne pas autoriser un tourne à droite?

Classement:

21 points sur 40

Avec des « tourne à droite », Rixheim peut gagner facilement 5 points et se retrouver en tête des communes cyclables

3 réponses sur « Rixheim, la cyclabilité à la loupe »

  1. Un problème aussi à Rixheim c’est la traversée de la ville dans le sens ouest/est ou inversement au niveau de la voie ferrée. Il faut passer sous l’un des 2 ponts (av du Gl de Gaulle et Grand’rue). Et les vélos n’ont droit …. qu’à poser le pied à terre et partager l’espace avec les piétons.

  2. Vive les DSC ! mais ici (rue du Gal de Gaulle (sur la photo), ou encore rue de l’église, …) la bande cyclable longe la zone de stationnement des voitures garées dans l’autre sens (puisque c’est un sens unique pour les voitures…) : alors quid de « l’interdiction de stationner à gauche dans une rue à double sens de circulation » (règle qu’on a tous appris pour passer notre code de la route…). Un conducteur sortant du stationnement et masqué par le véhicule garé devant lui (voire le pot de « fleurs » (cf ta photo) ne peut voir le cycliste qui arrive en contresens !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s