Le cycliste manipulé


carré 2012La cause cycliste, sa place dans la société n’est pas un fleuve tranquille.

Deux exemples de manipulations récents viennent opportunément le rappeler.

Non, vraiment Vélomaxou est incorrigible.

Il est à contre-courant de tout.

Je fais pourtant des efforts mais je n’arrive pas à me conformer à l’ordre des choses, à l’ordre convenu lorsqu’il s’agit d’émettre un point de vue.

Les cyclistes doivent rester sur leurs gardes.

C’est pas beau de taper sur le petit frère…

Il y a d’abord eu l’épisode FNAUT qui a mis en parallèle des coûts d’usage de transports complètement bidonnés…et largement repris par la presse.

Je regrette d’insister mais ce débat me semble fondamental tant les contre-vérités propagées par la FNAUT induisent l’idée que le vélo est un moyen de transport faussement gratuit…et que les transports en commun sont faussement peu chers.

Même si la FNAUT s’en défend, elle a bien mis en concurrence les coûts d’une machine humaine, le vélo mu par la seule force musculaire, avec les voitures et les trains en affichant des coûts 10 fois inférieurs à la vérité.

Comment s’y prend-elle?

Il a suffit à la FNAUT d’évacuer les coûts environnementaux de tous les transports utilisant des énergies fossiles et à se limiter à des coûts d’usage largement subventionnés pour se comparer au vélo.

Facile!

Chacun le sait, les voitures et aussi les transports en commun sont générateurs de graves pollutions, contribuent à l’effet de serre et aucun de ces coûts ne sont répercutés sur les usagers à hauteur des dégâts engendrés.

Ainsi une association qui se veut fédératrice et amie a perdu toute crédibilité à l’égard du monde cycliste.

L’autre récupération, c’est celle de notre centenaire Robert Marchand.

Cette exploitation de l’image du vieillard à vélo tournant sur un vélodrome dans une tenue bariolée confine à la nausée.

Les promoteurs de cette pitoyable entreprise n’en sortent pas grandi.

A commencer par l’Ardéchoise, cette course cycliste à l’éthique floue.

Deux exemples qui démontrent que la place du vélo dans notre société est un long chemin semé d’embûches.

4 réponses sur « Le cycliste manipulé »

  1. Autant je suis d’accord avec toi sur la 1ère partie de ton propos autant je ne comprends pas ton hostilité permanente vis à vis de notre centenaire à vélo.

    1. Je n’ai évidemment rien contre ce brave homme qui force l’admiration.
      En revanche, ceux qui exploitent son image du coureur cycliste sont critiquables.
      Autrement dit, fallait-il travestir ce vieillard en homme-sandwich?

  2. Et le souci de l’Ardéchoise, c’est quoi ? J’ai raté un épisode ?
    À titre personnel, j’ai l’impression que l’organisation de certaines (la plupart ?) des cyclosportives répond à des motivations discutables. Ceci étant, le comportement de certains participants contribue pas mal à la sale image que j’en ai.
    Ce qui ne m’a pas empêché de participer à l’une ou l’autre. (Ouais ouais, on n’est pas à une contradiction près).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s